Accès direct au contenu

Foot - Mercato - RC Lens

Mercato - RC Lens : Martel mis sur la sellette par Mammadov ? Il répond !

Lors d’une large interview accordée au site officiel du RC Lens, le président du club, Gervais Martel, s’est livré sur un possible départ annoncé par plusieurs médias.

Avec deux victoires et deux défaites lors des quatre premières journées de Ligue 1, le bilan du RC Lens est plutôt convaincant. Pour autant, ce n’est pas vraiment la joie chez les Sang et Or depuis l’interdiction de recrutement infligée par la DNCG. D’ailleurs, le club est toujours dans l’attente du versement de 4M€ promis par son propriétaire, Hafiz Mammadov...

« ÇA NE M’ATTEINT PAS »

Au cours d’un entretien publié sur le site officiel RC Lens, le président lensois, Gervais Martel, s'est justement livré sur la situation autour de son équipe, et a tenu à calmer le jeu autour d'un énvetuel départ. « Si Hafiz Mammadov veut me virer ? Ça fait partie des choses qui se disent depuis 3-4 mois, j’avais entendu ça au mois de mai. Si Hafiz Mammadov veut se séparer de Gervais Martel, ça sera fait en une minute, un coup de téléphone et je te remplace par untel. Depuis le mois de mai je ne suis pas venu vous voir tous les jours pour vous dire que je suis encore-là. Ça ne m’atteint pas. Je connais la réalité. Hafiz Mammadov est dans la difficulté personnelle, c’est pour ça qu’il n’a pas encore envoyé l’argent qui était prévu. (…) Depuis trois mois je n’ai pas quitté une seule fois Lens, sauf pour me déplacer dans l’intérêt du club, les choses sont en train d’avancer. Je vous en reparlerais quand cela sera concrétisé », a-t-il ainsi conclu.

« JE L’AI RÉGULIÈREMENT AU TÉLÉPHONE »

Des propos qui rejoignent son précédent discours, où il calmait le jeu sur sa relation avec le propriétaire azerbaïdjanais. « Je l’ai régulièrement au téléphone et il m’envoie des SMS après les matches. J’ai entendu des choses invraisemblables sur lui - qu’il était en prison par exemple - alors qu’il était en Turquie la semaine dernière. Pour autant je ne cautionne pas cette situation. Je suis président du club et Mammadov ne se mêle pas de la gestion du RC Lens », confiait récemment Gervais Martel.

Articles liés