Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Un international marocain serait sur les tablettes !

Si Layvin Kurzawa reste le choix numéro un pour le PSG, le club de la capitale prépare un plan B en cas d’échec des négociations avec Monaco.

Le Paris Saint-Germain va devoir faire vite. Alors que l’ultimatum fixé par l’AS Roma expire dimanche, les Parisiens n’ont toujours pas trouvé le successeur de Lucas Digne. Si les discussions avec Monaco pour Layvin Kurzawa sont pour le moment interrompues, Nasser Al-Khelaïfi sonde d’autres pistes, dont celle qui mène à Achraf Lazaar.

L’OPTION LA MOINS COÛTEUSE

Si Laurent Blanc a botté en touche vendredi soir lorsque la question du nouveau latéral gauche lui a été posée, le PSG est plus actif que jamais concernant ce dossier. Si Lucas Digne est toujours en stand-by, c’est que son club peine à trouver remplaçant et qu’il ne peut donc pas se permettre de laisser partir l’international français. Alors qu’ils se sont vu repousser leur première offre pour Layvin Kurzawa par Monaco (18M€), les dirigeants parisiens sont à la recherche d’autres solutions, même si celle du Monégasque reste la priorité. Selon L’Équipe de ce samedi, Achraf Lazaar pourrait avoir le profil que recherche le PSG, capable d’accepter d’être la doublure de Maxwell et de donner le change en Ligue des Champions. De plus, le latéral marocain de Palerme serait une option beaucoup moins coûteuse que celle de Kurzawa, que Monaco ne veut pas lâcher à moins de 25M€.

PALERME LE CONSIDÈRE INTRANSFÉRABLE

Mais là aussi, le club de la capitale va rencontrer un obstacle de poids : son club. Si convaincre le fantasque président de Palerme Maurizio Zamparini est à la base très difficile à convaincre, on n’ose pas imaginer après le communiqué de ce dernier sur le site du club le 19 août : « Palerme répète avec fermeté que Achraf Lazaar est intransférable. Le club est triste de devoir le répéter alors qu’il l’a trop souvent exprimé combien il était fondamental dans le projet technique du club pour la saison prochaine » déplorait le communiqué signé Maurizio Zamparini.

Articles liés