Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Réveillère revient sur son transfert avorté au PSG !

Anthony Réveillère, Naples

Anthony Réveillère, qui s’est engagé en faveur de Naples l’hiver dernier, est revenu au micro de beIN Sorts sur son transfert avorté au PSG à l’été 2012.

En août 2012, après 10 ans à empiler les titres avec l’Olympique Lyonnais, Anthony Réveillère est au faîte de sa carrière et sur les tablettes du Paris Saint-Germain, passé un an plus tôt sous pavillon qatari. En passe de s’engager pour deux ans avec le PSG, il est recalé à la visite médicale en raison d’un genou récalcitrant. Un transfert avorté sur lequel il est revenu au micro de beIN Sports.

« PARIS ? J’AI TOURNÉ LA PAGE »

« J’ai tourné la page. Après, forcément, on se dit ‘’et si '’’ Si J’étais parisien, j’aurais été champion, j’aurais pu mettre une ligne supplémentaire à mon palmarès, j’aurais pu jouer avec de grands joueurs. L’année dernière, on parlait de Beckham, il y a Zlatan. Et puis voilà avec une qualité de jeu. J’ai connu ça à Lyon et c’est vrai qu’avec du recul, on se dit : ‘’j’aurais pu signer deux ans’’. Quand on voit la saison qu’ils font cette saison, avec Laurent Blanc que j’ai très bien connu en équipe de France et Jean-Louis Gasset, j’aurais pu être là quoi… Mais moi je regarde devant, je vis le moment présent et pour moi c’est Naples et je suis aussi heureux », a-t-il expliqué avant de revenir sur son arrivée à Naples et d’évoquer son quotidien napolitain.

« QUAND IL Y A UN MATCH, LA VIE S’ARRÊTE »

« Quand il y a un match, la vie s’arrête. Les magasins sont fermés, tout le monde va au stade ou va regarder le match. C’est les Tifosi. Ça veut dire ce que ça veut dire. Benitez ? Je pense qu’il m’a suivi pendant mon parcours lyonnais, mes dix années lyonnaises, et le fait de pouvoir jouer à droite et à gauche, c’était important aussi pour lui. C’était le deal, il a joué cartes sur table. »

Articles liés