Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG/Real Madrid : Ce Brésilien qui conseille à Pogba de ne pas signer à Paris !

Interrogée sur le possible transfert de Paul Pogba au Paris Saint-Germain, l’ancienne idole de l’Olympique Lyonnais Juninho lui a déconseillé de revenir en France.

Le nom de Paul Pogba est sur toutes les lèvres. Le nouveau prodige tricolore est tout bonnement irrésistible et de nombreux clubs seraient prêts à tout afin de l’arracher aux griffes de la Juventus. Le Paris Saint-Germain aurait fait du milieu de terrain sa priorité pour le prochain mercato estival, mais le principal concerné aurait-il vraiment intérêt à revenir en France ?

« POGBA ? SI J’ÉTAIS LUI, JE NE RENTRERAIS JAMAIS EN FRANCE »

La réponse est non pour Juninho. L’ancienne idole du Stade Gerland a écarté l’idée d’un retour de Paul Pogba en France et lui a plutôt conseillé de se tourner vers l’Espagne, ou le FC Barcelone et le Real Madrid lui font les yeux doux. « Le Barça, s’il est capable d’acheter Pogba, c’est bien pour lui. Iniesta commence à baisser un peu. Ce trio au milieu de terrain va tourner. Cette équipe avec Pogba peut gagner encore des années » a déclaré l’ancien de l’Olympique Lyonnais, au micro de RMC. « Avec cette manière de jouer du Barça en 4-3-3, c’est l’idéal. À Madrid, il lui faudrait sans doute plus de temps pour s’adapter. Je choisirais le Barça et je ne rentrerais jamais en France ».

« AVEC MAROTTA JE PARLE DE TOUT, DONC DE POGBA »

Le directeur sportif du FC Barcelone n’a jamais caché son intérêt pour Paul Pogba, assurant que le transfert du Français serait « une opération importante » pour le Barça. « Il nous plaît beaucoup. Mais il est inutile de dire qu’un champion plaît à tous les clubs. Pour le Barça, ce serait une opération très importante, mais nous ne pouvons pas inscrire de footballeurs jusqu’en 2016 en raison de la sanction de la FIFA » avait expliqué Ariedo Braida, d’après Sport. « Avec Marotta, je parle de tout, donc de Pogba. Un préaccord pour 2016 ? C'est l’une des hypothèses. J'attends les indications de mon club, entre temps, je travaille et je tâte le terrain ».

Articles liés