Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG/Manchester United : « Celui qui arrivera à s’attacher les services de Pogba fera l’affaire du siècle ! »

Paul Pogba, Juventus

Alors que Paul Pogba se montre incontournable avec l’équipe de France et la Juventus Turin, Denis Balbir estime que le club que le club qui s’attachera ses services réalisera une affaire en or.

Où s’arrêtera Paul Pogba ? Depuis son arrivée à la Juventus Turin, le joueur n’en finit plus de s’affirmer et s’est désormais imposé comme un élément incontournable du club italien et de l’équipe de France. Ainsi l’international tricolore est particulièrement courtisé. Il est annoncé avec insistance dans le viseur du PSG, de Manchester United et du Real Madrid. Sur son blog, Denis Balbir s’est enflammé pour le milieu de terrain français.

« POGBA, C’EST DE L’OR EN BARRE »

« Comme on le disait plus haut, les Bleus sont notre rayon de soleil. Le symbole est bien sûr notre ami Pogba. Clairvoyant, puissant, audacieux, la Juve et la France avec lui sont armées pour traverser toutes les tempêtes et Didier Deschamps a en main le plus grand espoir du football mondial à son poste, s’est enthousiasmé Denis Balbir. Si il est épargné par les blessures, si il continue d'être à l'écoute de ses aînés en club comme en sélection, on tient là le patron des Bleus pour se lancer vers de nouvelles aventures. Car il faut bien le dire : Pogba c'est de l'or en barre. »

« MANCHESTER UNITED GARDE UN ŒIL SUR POGBA »

« Pendant que Didier Deschamps devrait réinstaller Mandanda numéro deux derrière Lloris, ce qui ne manquera pas d'alimenter les conversations et mettre Ruffier dans une situation psychologique fragilisée surtout après sa bourde du Parc, Manchester United, pour revenir à Pogba, garde un œil sur son ancien pensionnaire, sans parler de tous les autres grands de la planète, a-t-il ajouté. Au delà du sportif, qui est bien sûr l'essentiel, celui qui arrivera soit à prolonger son génie, pour la Juve, ou à s'attacher ses services, fera tout simplement, si sa progression reste linéaire, l'affaire du siècle. »

Articles liés