Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Les 3 raisons qui prouvent que le PSG n’a pas forcément bien géré son mercato…

Le PSG a notamment recruté David Luiz lors de ce mercato estival. Mais ce mercato estival 2014 laisse un goût d’inachevé à Paris, où beaucoup de noms et de grands noms ont pourtant circulé…

Le fair-play laissait augurer un mercato plus compliqué, en 2014, pour le PSG. Mais beaucoup estimaient que le PSG allait réussir à contourner la nouvelle mesure de l’UEFA, à trouver d’autres solutions. Finalement, le fair-play financier a considérablement handicapé le mercato du PSG. Paris n’a plus de marge de manœuvre et a dû œuvrer en conséquence. C’est peut-être la première fois, depuis l’arrivée des Qataris à la tête du club, où le mercato n’est pas forcément pleinement réussi. Explications.

UN TROISIÈME ATTAQUANT TANT RECHERCHÉ, ET POURTANT…

La saison dernière, personne ne s’est vraiment imposé à gauche de l’attaque parisienne, aux côtés de Zlatan Ibrahimovic et d’Edinson Cavani. Ni Pastore. Ni Lucas. Ni Lavezzi. Le PSG voulait absolument recruter un grand nom dans ce secteur. « Comme on a l’a vu à Evian vendredi (0-0), il te faut un mec devant capable de faire une différence sur un coup de génie. Quand Ibrahimovic n’est pas là, il n’y a personne pour le faire. Cet homme-là était-il Di Maria ? Je ne sais pas, mais c’était sur un joueur de ce calibre-là, voire mieux, qu’il fallait mettre l’argent », a expliqué Eric Di Méco, l’ancien international français, sur RMC. Le PSG cherche toujours à un joueur à ce poste...

DAVID LUIZ, C’EST BIEN, MAIS C’EST CHER

Avec le fair-play financier, le PSG doit faire attention à ses dépenses. La masse salariale du club est également limitée. Or, le PSG a grillé presque toutes ses cartouches en début de mercato en s’offrant pour 50M d’euros David Luiz. Certes, l’international brésilien a beaucoup de talent mais vaut-il autant d’argent ? Jamais un défenseur n’avait été acheté aussi cher. Et David Luiz a déjà montré des lacunes en défense, notamment au Mondial…

LES CONCURRENTS, EUX, SE SONT CONSIDÉRABLEMENT RENFORCÉS

Le PSG avait frappé fort en 2012 et en 2013 lors des mercatos. En 2014, pour diverses raisons donc, Paris a fait moins de folies. Ce n’est pas le cas du Real, du Barça, de Manchester United, d’Arsenal. Clairement, les « gros » clubs ont été très actifs lors du mercato estival 2014. Paris a été contraint, de son côté, de rouler avec le frein à main… Le PSG n’a pas comblé son retard cet été…

Articles liés