Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : L'arrivée de Buffon pourrait mettre fin à un dossier chaud d'Henrique !

Longtemps sur les traces de Donnarumma, le PSG ne devrait pas recruter l’espoir italien suite à la possible arrivée de Gianluigi Buffon. Un changement de plan qui pourrait influencer le mercato du Milan AC, mais également l’avenir du jeune italien.

Il y a encore quelques semaines, l’arrivée de Gianluigi Donnarumma semblait la plus probable au Paris Saint-Germain. À seulement 19 ans, l’Italien est considéré comme un futur grand dans son pays. De plus, le Milanais avait l’avantage d’être moins coûteux sur le marché des transferts que Jan Oblak et Alisson Becker, autres cibles de Nasser Al-Khelaïfi. Mais c’était sans compter sur la surprenante annonce de Gianluigi Buffon, confirmant son départ de la Juventus pour découvrir un nouveau challenge dans sa carrière, malgré ses 40 printemps. Une opportunité en or pour le PSG, qui pourrait avoir ici l’occasion de recruter un gardien expérimenté, avec un excellent niveau et sans indemnité de transfert à régler. Un choix qui pourrait faire mal au Milan AC.

Le prix de Donnarumma revu à la baise… grâce au PSG ?

Ce qu’aurait bien compris Liverpool, autre prétendant à la lutte pour l’Italien. Les Reds devraient entamer les discussions avec les Rossoneri à l’issue de la finale de la Ligue des Champions ce samedi, face au Real Madrid. Selon le Corriere dello Sport, Liverpool ne devrait toutefois proposer que 40M€ pour le portier italien, loin des exigences financières du Milan AC, estimées à 70M€ minimum. Une somme qui sera désormais difficile à atteindre suite au probable retrait du PSG dans ce dossier, d'autant que Liverpool serait désormais le seul club positionné sur Donnarumma. Le club italien aurait en effet compté sur l’intérêt d’Antero Henrique pour faire monter les enchères. Un coup dur puisque le départ de Gianluigi Donnarumma semble acté depuis le recrutement de Pepe Reina, garanti d’être numéro 1, sans oublier les probables sanctions que le club milanais devrait se voir infliger par l’UEFA dans le cadre du fair-play financier. Le Milan AC ne serait plus en position de force aujourd'hui.

Articles liés