Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Fair-play financier, Neymar… Les coulisses du transfert avorté de Wendel 

Alors que Wendel a échappé de justesse au PSG, le média Globo Esporte a dévoilé les coulisses de ce non-transfert.

Le fair-play financier aurait été un énorme frein dans le dossier Wendel. Malgré son avance dans le dossier, le PSG n’est pas parvenu à recruter Wendel. Ce samedi, le jeune milieu de terrain brésilien (20 ans) s’est engagé en faveur du Sporting Portugal. Pourtant, ces dernières semaines, tout indiquait que le Brésilien allait s'engager e, faveur du club de la capitale, mais l'aspect financier a joué un grand rôle dans ce dossier... 

«Le problème, c’était le fair-play financier» 

Grâce au témoignage d’un intermédiaire, Globo Esporte a expliqué que le PSG n'avait pas pu recruter Wendel en raison du fair-play financier : « Quatre clubs ont fait des propositions pour Wendel : le Sporting, le PSG, Porto et le CSKA. Le Sporting avait offert 5M€ à la fin du mois de mai. Porto voulait échelonner les paiements jusqu’en 2020, ce qui ne présentait aucun intérêt pour Fluminense. La proposition du CSKA était de 8M€, mais la négociation n’a pas avancé. La meilleure proposition était celle du PSG : 10M€. Fluminense et Paris sont tombés d’accord verbalement en août. Dans cet accord, le joueur ne signait qu’en 2018. Le problème c’était le fair-play financier. L’attente a été de plus de 120 jours. Pourquoi les dirigeants de Flu s’était rendu à Paris en août et pas l’inverse ? Flu voulait négocier un certain nombre de choses. Face à l’impossibilité de venir au Brésil en raison des débuts Neymar et d’autres négociations en cours (comme Mbappé), les dirigeants du PSG ont proposé de venir en France, et c’est là que tout a été décidé. Tout le voyage a été financé par le club français. Le président Pedro Abad était réticent au début, mais il a accepté. C’était un voyage de trois jours ».

Articles liés