Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : La galère du fair-play financier plus longue que prévu ?

Alors que Nasser Al-Khelaïfi espère un allégement du fair-play financier pour recruter, cela pourrait finalement être encore pire que prévu pour le PSG.

Il y a quelques semaines, Nasser Al-Khelaiïfi a poussé un coup de gueule au sujet du fair-play financier : « J’espère que le fair-play financier va être modifié, car il est injuste. Je ne veux pas faire de scandale avec l’UEFA, mais c’est impossible de continuer ainsi. Avec le fair-play, on ne peut pas améliorer l’équipe comme on le souhaiterait ». Le président du PSG qui devrait encore être contrarié quelques saisons.

LE PSG SANCTIONNÉ JUSQU’EN 2019 ?

Alors que le PSG est encore soumis aux sanctions du fair-play financier jusqu’à la saison prochaine, le club espère un allégement pour cet été. À la fin du mois de juin, l’UEFA va d’ailleurs se réunir pour fixer les nouvelles règles de ce fair-play financier. Des nouvelles règles qui risquent de déplaire à Nasser Al-Khelaïfi. En effet, comme le révèle L’Équipe, les clubs ayant déjà été sanctionnés, c’est-à-dire comme le PSG, ne pourront pas demander d’allègement avant 3 ans. Dans ce cas, le club de la Capitale pourrait donc être encore soumis à ces restrictions jusqu’en 2019.

« LE FAIR-PLAY FINANCIER VA DURER »

Il y a quelques jours, Michel Platini, président de l’UEFA, a indiqué que le fair-play financier allait encore durer. L’ancien joueur de l’équipe de France a même au passage adressé un petit mot au PSG, indiquant : « Le fair-play financier va durer (…) Le PSG se plaint du fair-play? Il a pourtant tout gagné! Pas en Europe? Dommage! »

Articles liés