Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Grande nouvelle pour Al-Khelaïfi dans l’opération Cristiano Ronaldo ?

Alors qu’il serait en proie au doute au Real Madrid depuis la nomination de Rafael Benitez, Cristiano Ronaldo pourrait quitter le club merengue dans les prochains mois. Et le PSG aurait de très bonnes raisons d’y croire avec les intentions de son agent Jorge Mendes.

« Ce qui m’étonne, c’est que vous prêtiez autant attention à ce qui se dit en lieu et place de ce qu’il réalise sur le terrain. Il n’y pas de débat, Cristiano est le meilleur du monde. J’ai une très haute considération pour lui », lâchait mardi soir Rafael Benitez sur son présumé malaise avec Cristiano Ronaldo au Real Madrid. Et pourtant, alors que le PSG semble toujours à l’affût dans ce dossier, un journaliste du quotidien AS fait une annonce de taille ce jeudi.

« LA TENDANCE SE DIRIGE VERS LE PSG »

Marco Ruiz, journaliste proche du Real Madrid pour AS, explique que l’avenir de Cristiano Ronaldo pourrait clairement être relancé durant le prochain mercato estival : « Il restera encore deux ans à Cristiano Ronaldo l’été prochain, mais il aura à ce moment-là 31 ans. Prolonger ou partir, telle est la question... Aujourd’hui, les bruits de couloirs disent que Florentino Pérez se frotte déjà les mains à l’idée de réaliser la vente la plus prolifique de l’histoire du Real Madrid. La tendance veut même que ce transfert soit dirigé vers le Paris Saint-Germain, dont le patron se montre patient sur ce dossier », assure le journaliste, qui indique donc que le PSG serait en pole position pour accueillir Cristiano Ronaldo.

MENDES, L’HOMME-CLÉ DU DOSSIER

Ruiz poursuit sur ce dossier Cristiano Ronaldo au PSG, précisant que son agent Jorge Mendes pourrait jouer un rôle décisif dans ce transfert : « Je pense que cela peut se faire vu comme le mécontentement de CR7 envers Florentino Pérez s’est renforcé ces derniers mois et la soif d’argent de Jorge Mendes, habitué à réaliser des coups retentissants et qui a conscience de disposer d’une mine d’or avec son protégé ». De quoi laisser bon espoir à Nasser Al-Khelaïfi

Articles liés