Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Des conséquences probables après le fiasco Adrien Rabiot ?

Le dossier Adrien Rabiot peut-il avoir des conséquences sur la direction parisienne, que ce soit Nasser Al-Khelaïfi ou Antero Henrique ? Réponse. 

Le moins que l'on puisse dire c'est que la gestion du cas Rabiot par la direction parisienne n'est pas à mettre au crédit de cette dernière. Non pas qu'il faille reprocher aux dirigeants parisiens de ne pas être parvenu à trouver un accord avec le joueur ces dernier mois, mais plutôt de ne pas avoir compris ou voulu comprendre que son départ était acté à partir du moment où il avait refusé de prolonger l'été dernier. Et qu'il fallait en tirer les conséquences en acceptant de le céder à Barcelone en août dernier, alors que le club catalan était prêt à mettre 50 millions sur la table pour son transfert. En refusant de le céder au Barça à un an de la fin de contrat, le président Nasser Al-Khelaïfi a commis une erreur de gestion indéniable.

Une erreur de gestion indéniable de la direction

Aura-t-elle des conséquences pour le président parisien ? En cas de nouveau parcours décevant en Ligue des Champions, elle pèsera fatalement parmi les griefs retenus contre lui. Mais si le PSG réalise un gros parcours en C1, cela ne prêtera pas à conséquence. Quant à Antero Henrique, si son avenir est parfois discuté en interne, c'est plus du fait de sa relation froide avec l'entraîneur. Pour autant, le directeur sportif dispose toujours de la confiance de son président. En revanche, on peut supposer que l'affaire Rabiot aura une conséquence : le PSG veillera à ne plus se laisser enfermer dans ce type de piège. Premier concerné : Edinson Cavani, qui n'aura plus qu'un an de contrat l'été prochain et que le PSG va très probablement mettre sur le marché en fin de saison.

Articles liés