Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG/ASSE/OM/Arsenal : Trois nouveaux prétendants pour Ntep ?

Paul-Georges Ntep, AJ Auxerre

Selon les informations d’un média belge, trois clubs dits intermédiaires surveilleraient la situation de Paul-Georges Ntep.

Alors que le PSG a fait un premier pas dans le dossier Ntep comme nous l’avons révélé, l’attaquant de l’AJ Auxerre ne s’est pas encore décidé comme il l’a indiqué à Foot Mercato : « On parle beaucoup de moi dans les médias, mais il n’y a pas forcément grand-chose de concret. Le mercato hivernal est compliqué, car les clubs n’ont pas forcément envie d’investir de grosses sommes, et préfèrent le mercato estival pour ça. Je me suis donc dit qu’un départ cet hiver ne se ferait qu’en cas de proposition exceptionnelle, je me suis préparé à tout ça, il n’y avait donc pas de souci. (…) Le foot a changé, 8M€ pour un joueur comme moi... C’est une fierté pour moi de dire que je vaux un tel prix, mais je ne sais pas si c’est un prix raisonnable ou excessif. En tout cas, c’est un prix que peu de clubs peuvent mettre. Pour un joueur de Ligue 2, c’est peut-être du jamais vu. Ce n’est pas tout le monde qui pourra mettre une telle somme ». Une thèse confirmée par Sud-Presse.

TROIS CLUBS « INTERMÉDIAIRES » DANS LA COURSE

Le média belge avance en effet que cette somme devrait « refroidir pas mal d’ardeurs » dans ce dossier. Outre les grands clubs, trois clubs dits intermédiaires seraient « attentifs » : Hanovre, Twente et le Standard de Liège. Sud-Presse avance que « le joueur ne serait pas contre une aventure intermédiaire en attendant de rejoindre un top club. »

« L’OM ? PEUT-ÊTRE QUE JE N’ARRIVE PAS AU BON MOMENT »

Paul-Georges Ntep a évoqué lundi l’intérêt de l’OM, ne se montrant pas vraiment optimiste : « Peut-être que l’OM avait des moyens cet été, peut-être que là il ne les ont plus. Peut-être aussi que je n’arrive pas au bon moment, c’est comme ça. Je ne dirais pas que c’est frustrant, mais ça prouve que les clubs français sont dans une situation de crise, et que toute la Ligue 1 va moins bien »

Articles liés