Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : « Al-Khelaïfi ? Les Ferrari peuvent faire des dégâts si on les conduit trop vite »

Nasser Al-Khelaïfi

Dans une longue interview accordée à Goal.com, le dirigeant bavarois Karl Heinz Rummenigge a évoqué le fair-play financier. Et s’il épargne le Real Madrid et Barcelone, il se montre en revanche sans pitié à l’égard du PSG.

Alors que se tenait ce lundi à Nyon une table ronde au sujet du fair-play financier, c’est le moment qu’a choisi Karl-Heinz Rummenigge pour en remettre une couche sur le Paris Saint-Germain. Dans une interview accordée à Goal.com, le dirigeant bavarois a vivement critiqué le PSG ainsi que son président Nasser Al-Khelaïfi.

« VOUS NE POUVEZ PAS IGNORER LES SIGNAUX DE L’UEFA »

« Nasser al-Khelaïfi dispose toujours de moyens conséquents, il conduit une voiture très rapide. Mais les Ferrari peuvent aussi faire des dégâts si on les conduit trop vite. Le PSG a été condamné l’été dernier. Il a eu une amende énorme et a dû réduire son effectif de 25 à 21 joueurs en Ligue des champions. Vous ne pouvez pas ignorer les signaux de l’UEFA », a t-il lancé avant de se montrer beaucoup plus indulgent vis-à-vis du Real Madrid et du Barça

« LE REAL ET BARCELONE NE SONT PAS UN GROS PROBLÈME »

« Le Real et Barcelone ne sont pas un gros problème. Bien qu'ils aient une montagne de dettes très élevées. Ils sont actuellement en conformité avec le fair-play financier, au moins cela ne pose pas de problème. Le fair-play financier est basé sur la règle de l'équilibre. Cela consiste tout simplement à ne pas dépenser plus que ce que l'on peut assumer », a-t-il conclu.

Articles liés