Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : 3 solutions pour éviter un gros clash avec Cavani

Edinson Cavani est décisif depuis le début de la saison. Comme depuis son arrivée au PSG d’ailleurs. Mais l’Uruguayen ne cache pas son malaise au PSG… La situation peut-elle durer ?

Acheté à prix d’or l’été dernier, pour plus de 60M d’euros, Edinson Cavani a réussi sa première saison au PSG. L’international uruguayen a parfaitement rempli le rôle destiné à un attaquant. Il a marqué, il a été décisif. Pourtant, Cavani s’est interrogé la saison dernière sur son avenir au PSG, insatisfait notamment de sa position sur le terrain. L’attaquant du PSG a même envisagé un départ. Rassuré cet été, il serait, de nouveau, préoccupé par sa situation. Comme éviter un gros clash dans les semaines à venir…

Mercato - PSG : Laurent Blanc, Ibrahimovic, Nasser… Qui est le vrai patron du PSG ?

METTRE EN PLACE UN 4-4-2

Edinson Cavani l’a toujours dit. Son poste préféré, celui où il se sent le mieux, le plus efficace, c’est dans l’axe. Ce poste, depuis son arrivée à Paris, il ne l’occupe que très rarement. Seulement lorsque Zlatan Ibrahimovic est absent. Laurent Blanc peut utiliser le « recours » du 4-4-2 pour mettre Edinson Cavani dans les meilleures dispositions. Mais Zlatan Ibrahimovic se plaît lui dans le 4-3-3…

VENDRE CAVANI CET HIVER

Le PSG a été handicapé cet été par le fair-play financier. Paris n’a notamment pas pu recruter un grand ailier gauche tant espéré. Paris n’a pas réussi à vendre de « gros » joueur pour se permettre, après, de recruter. Si le problème Cavani persiste, si des clubs sont toujours prêts à faire des grosses offres pour Cavani, le PSG peut prendre le pari de le « sacrifier ». Cavani est assez isolé dans le vestiaire et son départ ne serait pas forcément un mauvais choix pour Paris. À condition de le remplacer efficacement, évidemment.

CLARIFIER LA SITUATION

Cet été, Laurent Blanc aurait eu une discussion forte avec Cavani. Il lui aurait promis certaines choses. Mais rien n’aurait changé pour l’Uruguayen. Une solution pourrait être de clarifier les choses avec Cavani. Nasser Al-Khelaïfi et Laurent Blanc pourraient rappeler à l’attaquant qui sont les vrais patrons du club… Et que ces derniers n’ont pas à céder à la moindre revendication de n’importe quel joueur…

Articles liés