Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Une première réunion décisive entre Michel et Labrune ?

Michel, coach de l’Olympique de Marseille, devrait vraisemblablement rencontrer son président Vincent Labrune dans les jours à venir, afin de poser les bases du prochain mercato hivernal.

Marseille ne va pas bien. Treizième de Ligue 1, l’Olympique de Marseille n’arrive pas à trouver la bonne alchimie. « On manquait d'envie, de détermination, on s'est fait bouffer dans tous les duels. C'est ce qui a fait que Nice a gagné cette rencontre » a récemment déclaré Benjamin Mendy, après l’énième défaite marseillais face à l’OGC Nice. Une sorte de sonnette d’alarme de la part du latéral gauche, qui aurait alerté ses dirigeants.

« L’OM se penche sur le mercato dès à présent »

On ne saura pas si ce sont les mots de Benjamin Mendy qui ont poussé Vincent Labrune à s’activer. En tout cas, selon les informations de La Provence, le président de l’Olympique de Marseille devrait bientôt rencontrer son coach Michel, afin de faire le point sur le marché des transferts et sur les renforts dont le club a besoin. « Un point doit être fait sur le mercato cette semaine entre Michel et la direction du club » explique le quotidien. « Des profils vont être définis, des noms pourraient sortir. Ce qui est certain c’est que l’OM se penche sur la question dès à présent ».

« C’est dramatique »

Bernard Bosquier, ancien joueur de l’Olympique de Marseille, a récemment été très dur envers les joueurs phocéens. « Depuis le début, on sait que l’on n’est pas très bon, mais l’envie, ça se décide. C’est vraiment désolant d’entendre des choses pareilles, ce sont des professionnels qui gagnent super bien leur vie, ils devraient au moins tenter de démontrer qu’ils se lèvent un peu le c**, c’est le minimum… C’est dramatique, ils préféreraient peut être aller travailler à la chaine. Si tu n’as pas envie d’être joueur de football professionnel, qu’est-ce qu’il te faut alors… Qu’ils aient au moins un peu d’amour propre, ils ne sont pas à Guingamp ou à Troyes, ils sont à Marseille. Les salaires qui sont donnés à Marseille ne sont pas les mêmes qu’à Guingamp ou à Troyes, qu’ils respectent cela au moins ».

Articles liés