Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : L’OM fait une annonce pour le fair-play financier !

Alors que L’Équipe révélait que l’OM avait signé un accord de règlement avec l’UEFA dans le cadre du fair-play financier, le club phocéen est sorti du silence et confirme cette tendance.

Après une saison délicate sur le plan sportif, l’Olympique de Marseille n’a pas réussi à se qualifier pour une Coupe d’Europe ce qui a d’importantes conséquences financières pour le club phocéen. L’Équipe a ainsi révélé que l’OM avait signé un accord de règlement avec l’UEFA afin de revenir dans les clous du fair-play financier en trois ou quatre ans. Dans un communiqué publié sur son site officiel, le club a d’ailleurs confirmé assurant que « l’OM s'est engagé à bâtir sur le long terme un club financièrement pérenne et a toujours travaillé avec l'UEFA afin de pouvoir concilier le respect du fair-play financier avec les impératifs liés à la reconstruction d’un club. »

L’OM confirme l’accord avec l’UEFA et critique le fair-play financier

« Notre situation financière est aujourd’hui plus saine. Nous entendons poursuivre sur cette voie, car des états financiers équilibrés constituent, avec nos ambitions sportives, l'un des piliers essentiels de notre projet. Nous notons toutefois qu’une application trop stricte des règles du fair-play financier, notamment dans le cadre d’un changement de propriétaire, risque de ne favoriser que les clubs aux ressources financières illimitées. Mettre sur le même plan les efforts de recapitalisation, vitaux pour un club, et les dépenses excessives pourrait avoir un effet dissuasif sur les investisseurs individuels qui peuvent pourtant contribuer à la croissance de la Ligue 1 et améliorer la compétitivité et la durabilité du football européen dans son ensemble. L'UEFA doit prendre en compte cet aspect et trouver le bon équilibre lorsqu’elle est amenée à prononcer des jugements en matière de fair-play financier. En tant que club, nous resterons vigilants à ce que la route vers l'élite du football européen reste ouverte aux clubs soutenus par des entrepreneurs. Comme dans d'autres secteurs d'activité, les règles de la concurrence doivent faire en sorte que les nouveaux arrivants puissent se hisser en tête du classement et que les opérateurs en place ne recourent pas à des pratiques anticoncurrentielles pour créer des barrières à l'entrée. Alors que le fair-play financier a été conçu pour garantir des conditions de jeu équitables pour tous les clubs, il est évident et paradoxal que les inégalités dans le football entre les nantis et les démunis n'ont jamais été aussi grandes depuis sa création. Le fair-play financier doit rester fidèle à son objectif initial. Notre accord de règlement avec l'UEFA doit garantir que cela reste possible. Nous sommes plus que jamais déterminés à afficher les plus hautes ambitions pour notre projet sportif », ajoute le communiqué.

Articles liés