Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Les deux grandes promesses d'Eyraud pour convaincre Villas-Boas !

Après plusieurs jours d'incertitude, André Villas-Boas a finalement tranché pour son avenir. Le technicien portugais va rester à l'OM. Et pour le convaincre, Jacques-Henri Eyraud lui aurait fait deux promesses importantes.

Le suspens a pris fin lundi soir. Une dizaine de jours après l'annonce du départ d'Andoni Zubizarreta, André Villas-Boas a finalement tranché pour son avenir. Malgré sa proximité avec le Basque, le Portugais a décidé d'honorer son contrat qui court jusqu'en juin 2021 à l'OM bien qu'il ait lié son futur à son ancien directeur sportif à de nombreuses reprises. « Après plusieurs échanges ces derniers jours avec Frank McCourt (propriétaire du club) et Jacques-Henri Eyraud (président de l'OM), André Villas-Boas a effectivement confirmé vouloir poursuivre sa collaboration avec l’OM pour la saison prochaine », confirmait l'OM par le biais d'un communiqué officiel. Soutenu par son vestiaire et convaincu par ses dirigeants, André Villas-Boas a donc décidé de rester à Marseille.

Villas-Boas rassuré par Eyraud pour le mercato

Toutefois, afin de convaincre son entraîneur de rester, Jacques-Henri Eyraud a été contraint de sortir des arguments très forts. Comme le révèle RMC Sport, le président de l'OM a tout d'abord rassuré André Villas-Boas concernant le mercato. Ainsi, bien que le club phocéen soit contraint de vendre afin de trouver 60M€, l'effectif marseillais n'est pas entièrement sur le marché comme cela a pu être écrit. « Ce ne sont pas les soldes », avait d'ailleurs répété Jacques-Henri Eyraud il y a quelques jours. Et il l'a confirmé au Portugais. Autre promesse présidentielle, celle de consulter André Villas-Boas pour la nomination du prochain directeur du football censé succéder à Andoni Zubizarreta. Très proche du Basque, l'ancien entraîneur de Chelsea et Tottenham souhaite de nouveau collaborer avec un homme de confiance. Il aura donc son mot à dire dans ce dossier. Autrement dit, Jacques-Henri Eyraud a sorti les grands moyens pour conserver son entraîneur.

Articles liés