Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Germain, Mandanda… Le pessimisme de Pierre Ménès pour le mercato !

Alors que l’Olympique de Marseille aurait bouclé l’arrivée de Valère Germain, Pierre Ménès reste très sceptique sur le mercato marseillais.

Le mercato estival de l’OM ne semble pas encore répondre aux attentes des supporters marseillais. Si l’arrivée de Valère Germain serait déjà actée, les dirigeants marseillais auraient du mal à conserver Bafé Gomis et William Vainqueur, deux joueurs essentiels dans l’effectif. De plus, le recrutement d’un gardien de but tarderait de plus en plus. Sur CNews Matin, Pierre Ménès s’est exprimé sur le mercato marseillais.

« L’heure n’est guère à l’optimisme »

« C’est pareil à Marseille, qui n’a pour l’instant enregistré que la signature de Valère Germain. Un attaquant de qualité qui fait un peu léger pour l’«OM Champions Project». On le sait, avec Frank McCourt, l’OM a des moyens. Mais pas illimités. Du coup, ça pinaille pour conserver Bafé Gomis et William Vainqueur, deux des meilleurs joueurs de la saison passée, alors que les remplacer coûtera pas loin de 50 millions d’euros en transfert. Marseille doit se renforcer et pas commencer par s’affaiblir. D’accord pour dire que Crystal Palace abuse à demander huit millions d’euros pour Steve Mandanda, qui n’a quasiment pas joué à Londres cette saison. Mais Marseille n’abuse-t-il pas non plus en proposant 1,5 million d’euros ? Les noms de Bacary Sagna, Adil Rami, Jérémy Mathieu font-ils rêver les supporters ? Carlos Bacca ou Stevan Jovetic ont-ils envie de venir à Marseille ? Là encore, il faut attendre. Mais, dans les cas parisien et marseillais, l’heure n’est guère à l’optimisme.»

Articles liés