Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OL

Mercato - OL/Real Madrid : Quand Jean-Michel Aulas avoue avoir pensé à... Zinedine Zidane !

Cet hiver, Jean-Michel Aulas a remplacé Hubert Fournier par Bruno Génésio. Toutefois, le président de l’OL avait d’autres envies pour occuper le banc de touche de son club.

Après seulement une saison et demie aux commandes de la réserve du Real Madrid, Zinedine Zidane a été intronisé à la tête de l’équipe première des Merengue. En remplacement de Rafael Benitez, l’ancienne gloire des Bleus confirme, enchaînant les bons résultats. S’il brille sur le banc du club où il a brillé durant 5 saisons, Zidane aurait toutefois pu rejoindre la Ligue 1 cet hiver.

« Le sujet a été évoqué »

Évoqué du côté de Bordeaux, Zinedine Zidane aurait également pu rejoindre l’OL. Dans un entretien accordé au Figaro, Jean-Michel Aulas a avoué avoir pensé à cette solution. « Vous savez, j’ai pensé à Zinédine Zidane juste avant de choisir Bruno Génésio, mais je ne savais pas que Florentino pensait à lui pour succéder à Benitez. On en a parlé avec des gens qui sont très proches de Zidane … Mais j’ai rapidement imaginé que ce ne serait pas possible économiquement et cela s’est déroulé 15 jours avant que Florentino ne le nomme à la tête du Real. C’est vrai que ça faisait rêver. On n’est pas allé dans notre démarche jusqu’à la demande officielle auprès de Zidane, mais le sujet a été évoqué », révèle ainsi le président de l'OL. 

« Des piquouzes de shoot de Zidane »

Depuis la nomination de Zinedine Zidane à la tête du Real Madrid, l’ancien international français fait la une de tous les médias. Un engouement qu’a tenu à calmer Daniel Riolo : « Les Unes de L’Équipe, les pages de L’Équipe, avant de parler du foot, tu parles de lui l’entraîneur. Tu regardes le match à la télé, t’as l’impression Zidane c’est l’entraîneur, le préparateur physique, président, joueur, s’il rentrait, s’il pouvait encore jouer, il serait fantastique. Ça va. On se tape des piquouzes de shoot de Zidane à longueur de journée. Je le répète ce n’est pas Dieu, c’est un humain ».

Articles liés