Accès direct au contenu

  1. 6h00 Mercato - PSG : Le coup de poker d’Angel Di Maria avec le FC Barcelone
  2. 5h00 Mercato - PSG : Le Qatar était prêt à fairende grosses folies pour Zidane
  3. 4h00 Mercato - PSG : Neymar, Messi, Mbappé… Galtier est déjà préparé pour les stars
  4. 3h00 Mercato - PSG : Ancelotti, tactique… Le vestiaire est prévenu pour Galtier
  5. 2h00 Transferts - OM : Record en vue pour le mercato du projet McCourt ?
Foot - Mercato - OL

Mercato - OL : Martial, Bahlouli… Quand Jean-Michel Aulas chambre Monaco et ses anciennes pépites !

Alors que Farès Bahlouli a joué son premier match avec sa nouvelle équipe de Monaco, Jean Michel Aulas n’a pas hésité à tacler des supporters de l’ASM qui encensaient l’ex-Lyonnais.

Samedi soir Monaco disputait l’un de ses premiers matches de présaison face à Hanovre. L’occasion pour Leonardo Jardim de pouvoir aligner la très récente recrue en provenance de l’Olympique Lyonnais, Farès Bahlouli. Malgré la défaite 1 à 0, les supporters de l’équipe de la Principauté se sont montrés enthousiastes devant la performance de Bahlouli et de sa complémentarité avec Anthony Martial, lui aussi un ancien du club Rhodanien. La réaction des supporters de Monaco n’a pas manqué de faire réagir Jean-Michel Aulas.

LA RÉPARTIE DE JEAN-MICHEL AULAS

Une nouvelle fois, Jean-Michel Aulas a fait le buzz sur Twitter. Bien que le message des supporters de Monaco ne lui été pas destiné, le président de l’OL a tout de même souhaité répondre. En effet, le fan monégasque avait chambré la direction du club septuple champion de France, notamment concernant la gestion de leurs jeunes joueurs : « Bahlouli premier match avec les pros et il régale déjà! L'entente avec Martial est évidente. Pauvre lyonnais. Merci », ce à quoi Jean-Michel Aulas a répondu avec un ton qui lui est propre : « Quel est le résultat du match contre une toute petite équipe ? ».

AULAS L’ARROSEUR ARROSÉ

Habitué à lancer des piques sur Twitter et dans les médias, notamment en vers Vincent Labrune, Jean-Michel Aulas s’est toutefois récemment fait tacler par le président de l’OM après l’officialisation du transfert de Karim Rekik : « Son départ inopiné (NDLR : le départ de Jérémy Morel vers l’OL) nous a obligés à ouvrir une réflexion sur son remplacement. S’il était resté, nous n’aurions jamais relancé la piste de Karim Rekik. À ce titre, je tiens à remercier l’Olympique Lyonnais et son président de nous avoir permis de faire venir à Marseille un joueur de son niveau », avait-il confié à L’Équipe.

Articles liés