Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OL

Mercato - OL : Le futur club de Gourcuff déjà connu ?

Yoann Gourcuff, OL

D’après les informations de L’Equipe, l’hypothèse de voir Yoann Gourcuff, en fin de contrat à Lyon, revenir à Bordeaux serait tout sauf farfelue. Explications.

Il y a quelques jours, des supporters bordelais ont lancé une pétition pour réclamer le retour de Yoann Gourcuff (28 ans) à Bordeaux. Mardi en début de soirée, elle comptait près de 1800 signataires. Un doux rêve ? Pas forcément selon L’Equipe qui assure que les deux parties envisageraient sérieusement de franchir le pas.

UNE AFFAIRE « EN TRÈS BONNE VOIE » ?

Des contacts auraient déjà été noués dans cette optique alors que Gourcuff arrivera en fin de contrat avec l'Olympique Lyonnais en juin. Un proche de la direction des Girondins avance même que « l'affaire est en très bonne voie ». Un retour qui ferait sans aucun doute grincer des dents du côté de l’OL. « Du fait de son intégrité morale et intellectuelle, je n'imagine pas que Yoann puisse envisager un instant de retourner d'où il est venu, confiait même Jean-Michel Aulas, le président de Lyon, la semaine dernière. C'est impossible pour moi et je suis certain que vous comprenez pourquoi... »

« AUCUN DIRIGEANT BORDELAIS NE M’A CONTACTÉ POUR LE MOMENT »

S’il concède être au courant de l’intérêt de Bordeaux, son avocat Didier Poulmaire précise qu’aucune négociation officielle n’a encore été entamée avec les Girondins. « J'en ai eu vent. Je sais que des gens ont très envie qu'il revienne au club mais aucun deal n'est fait, d'autant qu'aucun dirigeant bordelais ne m'a contacté pour le moment. Ce qui va compter, c'est le projet sportif présenté à Yoann. Il souhaite s'épanouir car c'est un compétiteur. Que ce soit à Bordeaux, à Rennes, qui est également intéressé ou dans un autre club, Yoann veut arriver en faisant profil bas. Il ne reviendra dans aucun club s'il est présenté comme une super star. Il veut être considéré comme un joueur lambda et on sera très vigilants sur ça », a-t-il conclu. Le quotidien français précise toutefois qu’une partie de son entourage serait plutôt favorable à un départ du joueur à l'étranger et Didier Poulmaire aurait été invité à sonder le marché en Espagne, mais aussi en Allemagne. Des informations à prendre avec des pincettes, en espérant qu’il ne s’agisse pas d’un poisson d’avril de la part du quotidien sportif...

Articles liés