Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OL

Mercato - OL : Juninho ouvre la porte à un grand retour, mais…

Alors que son nom revient pour la succession d’Hubert Fournier sur le banc de l’OL, Juninho s’est confié sur un possible retour.

« Mais si je dois licencier un coach parce que c'est dans l'intérêt de mon club, je le ferai. L'affectif passe après, je suis d'abord un entrepreneur soucieux des résultats ». Alors que l’OL est actuellement en grande difficulté, Jean-Michel Aulas a assuré qu’il n’hésiterait pas à changer d’entraîneur. Présent à Lyon ce samedi pour le dernier match de Ligue 1 du club rhodanien à GerlandJuninho a évoqué la possibilité de succéder à Hubert Fournier. Si le Brésilien se dit prêt à revenir, il veut se laisser du temps.

« C’est compliqué pour l’entraîneur en place »

« C’est compliqué pour l’entraîneur en place, il doit être tranquille pour faire son travail. Bien sûr, je suis l’un des plus grands joueurs de l’histoire du club, ça devrait normalement me valoir une place. Aujourd’hui, il y a le nouveau stade qui arrive, il y a d’autres choses qui sont importantes, ce n’est pas moi comme entraîneur ou dirigeant qui vais permettre au club de continuer à gagner », a indiqué Juninho.

« Je vais revenir un jour, mais… »

« C’est tout un travail, il faut avoir la possibilité de garder cette génération. Bien sûr, je pense à revenir, mais avec une préparation spécifique. Parce que le jour où je vais revenir, la première semaine sera magnifique, tout le monde sera content. Mais la semaine suivante, seuls les résultats compteront. Ce n’est pas de la magie, il faut une relation, un staff, un effectif de qualité et responsable. Je vais revenir un jour, mais seulement si je m’en sens capable et s’il existe un projet de ce niveau-là. Les gens me demandent de revenir, mais ça ne se décide pas comme ça. Il n’y a pas de planning, quelque chose qui me permette de dire que je serai là en telle année. En 2017, je terminerai mon diplôme de manager, et ensuite pourquoi pas ! J’ai beaucoup de choses à donner au foot, je le sais », a-t-il ajouté.

Articles liés