Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Manchester City

Mercato - Manchester City : Cristiano Ronaldo, Messi… 510 M€ pour un recrutement de folie ?

Ce n’est secret pour personne, Manchester City est dans le viseur du Fair-Play Financer, si cher à Michel Platini. Mais les Citizens semblent avoir trouvé la parade... De quoi leur permettre se réaliser un recrutement XXL dans les années à venir ?

Dans la lignée du Paris Saint-Germain, Manchester City est suivi de très près par l’UEFA et son organisation du Fair-Play Financier. Habitué à dépenser sans compter, le club de Manchester est maintenant contraint de surveiller ses comptes. Manchester City et son actionnaire le Prince Al-Thani pourraient avoir trouvé une solution.

TOUT FAIRE POUR NE PAS ÊTRE SANCTIONNÉ À NOUVEAU

Le PSG a vu Angel Di Maria lui filer sous le nez l’été dernier lors du mercato. Ce n’est pas faute d’avoir essayé de le recruter, mais les restrictions financières étaient trop importantes pour permettre cette arrivée. Ayant compris comme fonctionne ce FPF, les citizens ont donc fait en sorte de couvrir leurs arrières. La dernière idée en date consiste à augmenter les revenus du club afin de ne pas être à nouveau sanctionné la saison prochaine comme c’est le cas pour la période en cours, tout comme le PSG.

UN CONTRAT À 500 MILLIONS ?

Pour parer à cette éventualité, le Mirror indique que le club de Manchester City a de la suite dans les idées. Comme le PSG il y a un an, les Skyblues comptent renégocier les contrats et accords qui les lient à leur sponsor émirati. Pour le moment, le groupe Etihad verse 320 millions de livres à City. Un montant qui pourrait très vite évoluer et passer à plus de 400 millions de livres (soit 509 millions d’euros). Un montant qui comprendrait donc tous les accords actuels auquel il faut ajouter le naming du nouveau stade de Manchester City, dédié aux rencontres disputées par la réserve et les jeunes pousses du club. Une solution déjà utilisée par le PSG, mais pas validée par le FPF qui accusait Paris de « gonfler » ses contrats de partenariat. Reste à savoir si ces nouveaux moyens pourraient permettre à Manchester City de franchir un cap dans son recrutement avec les arrivées de joueurs de gros calibre comme Cristiano Ronaldo ou Lionel Messi dans les années à venir.

Articles liés