Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Liverpool

Mercato - Liverpool : Ce mea culpa sur l’échec Balotelli…

Mario Balotelli & Brendan Rodgers, Liverpool

Si Brendan Rodgers avait parlé d’un « risque calculé » à l’arrivée de Mario Balotelli à Liverpool, le fait est que le risque n’a pas payé, au grand dam du manager des Reds.

Liverpool a surpris son monde cet été en recrutant Mario Balotelli du côté du Milan AC contre une indemnité de transfert de 20 millions d’euros. Et le fait est que l’attaquant international italien à la réputation sulfureuse n’a pas réussi à avoir un impact positif sur le jeu de Liverpool, au grand dam de Brendan Rodgers, qui a reconnu à demi-mots l’échec du pari Balotelli.

« ÇA AURAIT ÉTÉ DIFFICILE DE NE PRENDRE PERSONNE »

« En tant que club, nous avons estimé que c’était la solution à ce moment-là. Après le départ de Luis Suarez, nous avions Rickie Lambert et Fabio Borini semblait décidé à partir. Daniel Sturridge a montré qu’il était sujet aux blessures. Ça aurait donc été très difficile de ne prendre personne », a-t-il confié au Mirror.

« QUELQUE CHOSE QU’ON NE PEUT PAS REGRETTER AUJOURD’HUI »

« Ça aurait été injuste de laisser Rickie Lambert, à 32 ans, en tant que seul attaquant à notre disposition. J’ai senti que prendre Mario était un risque que nous devions prendre, en tant que groupe, nous ne pouvions pas nous permettre de ne pas le faire. C’était tard et nous avions besoin de recruter quelqu’un. C’est quelque chose qu’on ne peut pas regretter aujourd’hui. J’ai été très clair au début en disant que c’était un risque calculé - et c’est probablement la raison pour laquelle il a coûté l’argent qu’il a coûté. »

Articles liés