Accès direct au contenu

Foot - Mercato - FC Nantes

Mercato - FC Nantes : Un membre du club se livre sur les plans du mercato d’hiver !

Membre de la cellule recrutement du FC Nantes, Olivier Monterrubio s’est confié sur les ambitions des Canaris pour le prochain mercato hivernal…

Privé de recrutement, le FC Nantes a donc vécu un mercato estival bien calme. Pourtant, le club aurait pu enregistrer les signatures de plusieurs éléments de niveau international, comme l’a récemment assuré le président du club, Waldemar Kita. « Vous n’imaginez pas les joueurs qui voulaient venir à Nantes cette année. Du très, très haut niveau. Des internationaux. C’est impressionnant. On refuse parce qu’on est pas d’accord sur les salaires, mais bon… On veut stabiliser les clubs financièrement, on ne peut pas faire n’importe quoi. Et on a déjà deux champions du monde et neuf internationaux. »

« TROUVER D’AUTRES PROFILS QUI POURRAIENT S’AVÉRER ÊTRE DES PÉPITES »

Au cours d’un entretien publié sur le site du FC Nantes, Olivier Monterrubio, membre de la cellule recrutement du club, a affirmé que les Canaris restaient toutefois à l’affût pour cet hiver. « On essaye de poser les premières pierres pour le prochain mercato du FC Nantes. On essaye de définir les postes à combler en priorité. On en parle avec le staff et avec la direction. Il faut savoir quel type de joueur est recherché. Même si nous, nous pouvons trouver d'autres profils - pas forcément recherchés -, mais qui pourraient s'avérer être des pépites et qu'il faudrait prendre. Aujourd'hui, on s'est fixé quelques postes. Mais on verra aussi au fur et à mesure que la saison avancera. Notre mission est de proposer un panel le plus large possible. On fera ensuite le choix en fonction de divers aspects : financier, technique, tactique, en dehors du terrain... », a-t-il déclaré.

« SAVOIR SI DES JOUEURS SONT SUSCEPTIBLES D’INTÉGRER LE FC NANTES »

Olivier Monterrubio s’est ensuite penché sur le travail réalisé en coulisses et son rôle au sein du FC Nantes. « Je vais chercher, dénicher, superviser, bref avoir un oeil d'ancien de la maison pour savoir si des joueurs sont susceptibles d'intégrer la Ligue 1 au FC Nantes. Il faut trouver des profils qui peuvent apporter un plus à l'équipe. (…) La semaine dernière, nous avons multiplié les réunions avec la direction du club, le staff pro et le centre de formation. On doit être en relation permanente. Pour donner un exemple, j'ai William Ayache et Bernard Blanchet tous les jours au téléphone. On s'entend très bien, on est sur la même longueur d'onde et je pense qu'on va faire du très bon boulot. C'est une mission qui demande un bon rapport de confiance avec la direction et le staff. C'est d'ailleurs tout à fait le cas », a-t-il ainsi conclu.

Articles liés