Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Chelsea

Mercato - Chelsea/Bayern Munich : Mourinho a-t-il taclé Guardiola après le titre des Blues ?

José Mourinho, Pep Guardiola

Deux ans après son retour en Premier League, José Mourinho a de nouveau remporté le titre de champion d’Angleterre. Un championnat dans lequel il est difficile de gagner, contrairement à d'autres selon lui.

José Mourinho a une nouvelle fois fait le show en conférence de presse, après la victoire de Chelsea face à Crystal Palace (1-0), qui a permis à Chelsea de remporter le titre de champion d’Angleterre. En effet, le Portugais a indiqué que la Premier League était le championnat le plus compliqué à remporter. Le Special One a également précisé qu’il n’a pas évité la difficulté contrairement à d’autres entraîneurs qui ont préféré réussir dans des championnats moins compétitifs. Pour certains, cette confidence fait office de pique lancée envers Pep Guardiola, qui a choisi de rejoindre la Bundesliga et le Bayern Munich, club avec lequel il vient de remporter le titre pour la seconde année consécutive.

« J'AI CHOISI UN JOB DIFFICILE »

« Je peux vous dire que c'est très difficile ici parce que la Premier League change tout le temps et qu'elle est de plus en plus dure. C'est impossible ici de battre des équipes 6-0 ou 8-0. Le football anglais est mon préféré. Je pourrais être malin et, comme d'autres managers, choisir une équipe et un pays où il est facile d'être champion, où ils peuvent calmement fêter leur succès. J'ai choisi un pays où il est difficile de gagner. J'ai choisi un job difficile », a-t-il déclaré dans des propos relayés par Eurosport.

MOURINHO HEUREUX ET FATIGUÉ

Mourinho s’est également montré heureux de ce titre et souhaite maintenant se reposer : « Je suis très heureux et fier. J'ai besoin de repos, je suis fatigué. Ce n'est pas facile de gérer tout ça, mais nous sommes mathématiquement champions. Enfin, on peut respirer, se détendre et profiter. On peut se retourner et voir à quel point on mérite d'être champions. La saison dernière, nous construisions quelque chose. Cette saison, nous avions une éthique de travail, un esprit d'équipe, des principes et des nouveaux joueurs qui nous ont apporté des choses que nous n'avions pas », a-t-il confié.

Articles liés