Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Barcelone

Mercato - Barcelone : La guerre est déclarée pour Griezmann !

Alors que le dossier Griezmann semblait déjà réglé, les déclarations de Josep Maria Bartomeu ont tout relancé. Désormais, la guerre est déclarée entre le Barça et l'Atlético. Analsyse.

« Oscar Grau a rencontré Miguel Angel Gil et nous avons commencé à discuter de la faisabilité d’un tel transfert. Je n’expliquerais rien de plus. Nous sommes intéressés et c’est pour cela que cette réunion a eu lieu. C'est d'ailleurs le premier contact concernant ce dossier. » Josep Maria Bartomeu a confirmé son intérêt pour Antoine Griezmann et révélé l'existence d'une réunion. Une sortie que l'Atlético de Madrid a interprété comme une déclaration de guerre, poussant les Colchoneros à réagir via un communiqué au vitriole.  

Bartomeu déclenche, l'Atlético réplique

« En ce qui concerne la déclaration faite par le président Bartomeu aujourd’hui, nous tenons à dire qu’il est vrai qu’il y a eu une réunion entre Miguel Ángel Gil et le président du Football Club de Barcelone, Oscar Grau, à la demande de Barcelone et qu'à cette réunion, M. Grau a exprimé son intention, une fois la clause de résolution du contrat d'Antoine Griezmann et passée de 200 à 120 millions d'euros, de demander un report du paiement du montant susmentionné de la clause actuelle à partir du 1er juillet » peut-on lire dans ce communiqué. « De toute évidence, la réponse de l'Atlético de Madrid a été négative, sachant que le FC Barcelone et le joueur ont manqué de respect à l'Atlético de Madrid et à tous ses fans. En conséquence de tout cela, l'Atletico de Madrid a demandé aujourd'hui au joueur, à sa sœur en tant qu'agent du footballeur et à son avocat, qu'Antoine Griezmann, conformément à ses obligations contractuelles avec notre club, comparaisse dimanche prochain dans les installations de l'entité afin de commencer la présaison avec le reste de ses coéquipiers. Par le biais de ce communiqué de presse, l'Atlético de Madrid souhaite exprimer sa plus forte répulsion à l'égard du comportement de l'un et de l'autre, en particulier du Fútbol Club Barcelona, pour avoir incité le joueur à rompre sa relation contractuelle avec l'Atlético de Madrid ». La guerre est déclarée et le feuilleton Griezmann encore loin d'être terminé.

Articles liés