Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Barcelone

Mercato - Barcelone : Ce malaise qui pourrait faire le bonheur de Mourinho à Chelsea…

José Mourinho, Chelsea

Alors que la situation de Gerard Piqué semblait s’améliorer avec la titularisation de ce dernier lors du Clasico perdu face au Real Madrid (3-1), il semblerait désormais que le torchon brûle entre Luis Enrique et son défenseur central.

Alors que Gerard Piqué affirmait son désir de terminer sa carrière au FC Barcelone il y a encore quelques semaines, l’affaire semble désormais mal embarquée pour le mari de Shakira. Selon AS, les rapports entre Luis Enrique, le coach du FC Barcelone, et le défenseur central passé par Manchester United, semblent se tendre de jour en jour.

Piqué « manque de discipline »

D’après le quotidien espagnol, il semble évident que le divorce soit consommé entre les Enrique et Piqué. Si le coach des Blaugranas affirme que ce qui se passe dans les vestiaires est de l’ordre du privé, il apparaît clairement que Piqué n’est plus heureux. Ses attitudes quand il est en tribunes ou sur le banc en disent long sur son état d’esprit et les rapports qu’il entreprend avec son technicien. D’après les indiscrétions du journal AS, Luis Enrique reproche très clairement un « manque de discipline » de la part de Piqué. Alors qu’il n’a disputé que 6 matchs de championnat et 2 de Ligue des Champions, le défenseur du Barça ne prend part qu’à moins de la moitié des rencontres jouées par son club.

Mourinho en profite et envoie Fabregas en mission

Une situation qui conduit donc le défenseur à ne pas cacher son mécontentement tant il apparaît froid avec son entraîneur. Une situation dont pourrait très largement profiter José Mourinho, le manager de Chelsea. Car comme l’a annoncé la presse anglaise, le portugais aurait fait de Gerard Piqué l’une de ses grandes priorités pour le mercato à venir. Pour parvenir à ses fins, José Mourinho est même allé jusqu’à envoyer Cesc Fabregas en tant qu’émissaire du club afin d’influencer les envies de départ du Catalan qui pourrait donc rallier l’Angleterre dès le mois de janvier.

Articles liés