Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : L'hiver s'annonce brûlant chez les Verts !

Engluée dans la zone rouge de Ligue 1, l'ASSE va devoir se renforcer cet hiver pour redresser la barre, mais également compenser les nombreux départs à CAN. Mais il faudra composer avec les soucis financiers du club. L'hiver s'annonce donc chaud dans le Forez.

La fin d'année de l'ASSE est très chargée. Les propriétaires ont effectivement annoncé que le processus de vente avait été reportée, ce qui contraint la direction actuelle à devoir gérer le mercato d'hiver qui ouvrira ses portes le 1er janvier. Un marché qui s'annonce crucial pour deux raisons. La première est évidemment sportive puisque les Verts chercheront à se renforcer afin de se maintenir le plus rapidement possible, et la seconde concerne la CAN qui se déroulera entre le 9 janvier et le 6 février. En effet, Denis Bouanga (Gabon), Wahbi Khazri (Tunisie), Saïdou Sow (Guinée), Harold Moukoudi et Yvan Neyou (Cameroun), voire Madhi Camara, courtisé par la Gambie et Zaydou Youssouf, par les Comores, vont probablement être retenus par leur sélection. Récemment, Jean-François Soucasse confirmait d'ailleurs les intentions de l'ASSE. « Bien évidemment, le club souhaite être actif pour ce mercato. Des profils ont été ciblés, des contacts pris. On a évidemment à cœur de pouvoir amener plus de conforts et de solutions à cette équipe pour assurer cet objectif qui est le nôtre, assurer le maintien », assurait le président exécutif des Verts au micro de France Bleu.

Puel veut au moins deux joueurs

Un souhait bien évidemment partagé par Claude Puel qui assurait dans les colonnes de L'Equipe que l'ASSE « veut essayer de recruter et on en a besoin. Mais étant donné notre enveloppe, on va s’appuyer sur des prêts. J’espère qu’on trouvera deux, trois oiseaux rares qui permettront de donner confiance à l’équipe, pour avancer. » En effet, la tendance est claire. L'Equipe révélait dans ses colonnes mercredi que le budget prévisionnel des Verts prévoit des comptes légèrement positifs (+ 60 000€) ainsi qu'une trésorerie de 5,8M€. Par conséquent, le passage devant la DNCG ne devrait pas poser de problème. Ce n'est pas pour autant que l'ASSE pourra flamber cet hiver. Le recrutement passera par des dépenses nulles en matière d'indemnité de transfert et le minimum en salaires. Selon les informations de BUT Football Club, les Stéphanois se tourneront donc vers des joueurs libres ou des prêts gratuits. Un marché assez restreints, surtout en janvier, et qui en général évolue dans les derniers jours du mercato. Mais l'ASSE ne pourra pas se permettre d'attendre pour se renforcer compte tenu du fait que la CAN débute le 9 janvier et que le début de l'année s'annonce chargé avec un premier tour de Coupe de France et trois rendez-vous cruciaux en Ligue 1. En cas de ventes de joueurs, l'ASSE pourrait disposer d'une plus grosse enveloppe, mais l'idée n'est absolument pas d'affaiblir encore plus un effectif déjà léger et qui sera amputer de nombreux éléments durant la CAN. Dans l'idéal, Claude Puel souhaiterait attirer en priorité un défenseur central et un attaquant qui prend la profondeur. Pour cela il faudra se montrer réactif et malin et scrutant le marché des joueurs qui disposent d'un faible temps de jeu dans les grands clubs. L'hiver s'annonce donc crucial et très chaud pour l'ASSE qui devra dégainer très tôt sur le mercato.

Articles liés