Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Le bilan complet des recrues

Benjamin Corgnet, ASSE

Sept joueurs sont arrivés à l’ASSE lors du mercato estival. À la trêve, le bilan est très contrasté. Pour diverses raisons. Tour d’horizon.

ASSEs’était montrée très active lors du mercato estival. Le club stéphanois avait perdu deux de ses joueurs cadres, Pierre-Émerick Aubameyang et Josuha Guilavogui mais pas moins de sept joueurs avaient rejoint le Forez, dans le but avoué de renforcer qualitativement et quantitativement un effectif déjà de qualité : Benjamin Corgnet, Paul Baysse, Franck Tabanou, Mevlüt Erding, Ibrahim Sissoko, Florentin Pogba et Yohan Mollo. Après cinq mois de compétition, tous ne sont pas au niveau espéré, un mercato qui a été très commenté après coup à Saint-Étienne, comme le 10 Sport vous le révélait.

Corgnet, le bon élève

Benjamin Corgnet est incontestablement la bonne surprise de ce recrutement. En difficulté la saison dernière à Lorient, le milieu de terrain a pris les commandes du jeu stéphanoislors de cette première partie de saison. Utilisé sur un côté en début de saison, Corgnet a ensuite été replacé dans l’axe, en meneur de jeu, dès début septembre. Il a excellé à ce poste. Christophe Galtier a même reconnu s’être trompé dans l’utilisation de son joueur en début de saison. Depuis, c’est un titulaire indiscutable du technicien ligérien.

Tabanou et Erding peuvent mieux faire

Franck Tabanou et Mevlüt Erding ont quant à eux été plus décevants. L’ex-Toulousain a alterné le bon et le moins bon. Rarement décisif, il n’a pas encore retrouvé toute son explosivité toulousaine. Les dirigeants stéphanois attendent davantage d’un joueur recruté 5M d’euros. Il conserve toutefois la totale confiance de son entraîneur, Christophe Galtier, qui avait beaucoup œuvré pour son arrivée lors du mercato estival. Pour Mevlüt Erding, les deux premiers mois ont été très poussifs, notamment dans le jeu, mais l’international turc s’est bien repris depuis mi-novembre. « Il a eu une phase d’adaptation mais il sait faire. Il a marqué beaucoup de buts dans tous ses anciens clubs, il n’y a pas de raison que ça ne marche pas à l’ASSE » , note le coach qui l’a lancé en Ligue 1 à Sochaux, Dominique Bijotat. Alain Perrin, ancien coach d’Erding et ex-entraîneur de l’ASSE, n’est pas inquiet non plus : « Il peut être celui qui va marquer plus de dix buts pour l’ASSE cette saison. Il est très régulier » .

Baysse, Pogba, Sissoko et Mollo dans le dur

Le bilan est beaucoup plus décevant pour les quatre dernières recrues. Un bilan à relativiser car l’ASSE n’a pas dépensé beaucoup d’argent pour Paul Baysse, Florentin Pogba, Yohan Mollo et Ibrahim Sissoko. L’ex-Brestois a eu le malheur de se blesser de nouveau gravement peu après son arrivée dans le Forez. Blessé lui aussi en début de saison, le grand frère de Paul Pogba n’a pas encore réussi à semer le doute dans l’esprit de Christophe Galtier. Malgré sa polyvalence, l’ex-joueur de Sedan a très peu joué. Même constat pour Ibrahim Sissoko, prêté un an à l’ASSE par Wolfsburg. L’Ivoirien n’a été que très peu utilisé et ses rares sorties n’ont pas été convaincantes. Yohan Mollo a eu davantage sa chance. Mais le Nancéien, une nouvelle fois prêté à Saint-Étienne par le club lorrain, est très loin de ses prestations des six derniers mois de la saison dernière.

Articles liés