Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Ce risque financier pris par l’ASSE lors du mercato estival…

L’ASSE a modifié toute son attaque cet été. Sainté a pris des risques. Sportifs mais aussi financiers. Est-ce que cela va payer ?

L’ASSE a des ambitions. Sérieuse défensivement la saison dernière, l’ASSE a déçu offensivement. Du coup, cet été, l’ASSE a changé une bonne partie de son attaque. Van Wolfswinkel n’a pas été conservé. Gradel, Saint-Maximin, Mollo et Erding sont quant à eux partis. L’ASSE a enrôlé Roux, Maupay, Eysseric, Bahebeck et Beric pour retrouver de l’allant offensivement.

L’ASSE A CASSÉ SA TIRELIRE…

« L’ASSE, et je connais bien les chiffres, a vendu pour 18 millions d’euros de joueurs en net, une fois déduits les contributions FIFA, les commissions d’agents, les primes joueurs et les droits de suite dus aux clubs […] À noter, au passage, qu’il était prévu 10 millions d’achats et que les propriétaires du club ont accepté de prendre un risque en montant à 12,5M d’euros », a expliqué Bernard Caïazzo, le président du conseil de surveillance de l’ASSE, sur le site officiel du club.

UN RISQUE PAYANT ?

L’ASSE a notamment fait un gros effort pour attirer Robert Beric, 24 ans, l’international slovène du Rapid Vienne. 5M d’euros ont été dépensés. « Avec Bernard (Caïazzo), on a dit : "son achat dépasse notre budget". Mais Christophe Galtier, Dominique Rocheteau et David Wantier, tous étaient unanimes. Et comme nous voulions un grand attaquant pour compléter notre colonne vertébrale, on a cassé notre tirelire », a ajouté Roland Romeyer dans L’Equipe.

Articles liés