Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : «Andy Delort n’a pas pu venir à cause du salary-cap»

Annoncé comme l’une des pistes offensives de l’ASSE durant le mercato hivernal, Andy Delort a finalement atterri à Toulouse. Un ancien du club stéphanois regrette le manque de moyens, qui a notamment empêché de boucler ce dossier.

Souvent pointée du doigt pour son manque de tranchant, l’attaque de l’ASSE aurait pu accueillir un élément de premier choix cet hiver avec Andy Delort. En vain, puisque l’ancien joueur des Tigres de Monterrey s’est finalement engagé avec Toulouse. La question revient donc sur le devant de la scène : l’arrivée d’un nouvel investisseur pourrait-elle permettre d’apporter un meilleur recrutement à l’ASSE ? Fousseni Diawara, ancien joueur du club, se prononce à ce sujet pour Envertetcontretous.

« Qui peut attirer l’ASSE ' »

« L’argent, ce n’est pas une science exacte. Il y a des clubs avec des moyens modestes qui arrivent à faire de belles choses. Maintenant, l’argent prend beaucoup d’importance dans le foot aujourd’hui. Les plus grands clubs ont des gros investisseurs qui ont beaucoup d’argents. Cela leur permet d’attirer les meilleurs joueurs. Aujourd’hui le problème à l’ASSE c’est « qui peuvent-ils attirer ? » sachant que pour avoir de bons joueurs il faut payer. On l’a vu avec Andy Delort qui n’a pas pu venir à cause du salary-cap. Il faut aussi savoir s’appuyer sur la formation. L’ASSE sait sortir de bons jeunes joueurs, il faut continuer à le faire. On a aussi vu que la cellule de recrutement était en train de se renouveler. On espère qu’elle apportera du renouveau, du dynamisme. Avec le nouveau coach, il y aura aussi un nouveau projet. Il faut que tout le monde tire dans le même sens et pourquoi pas retrouver dans quelques temps la Ligue des Champions. Le peuple vert n’attend que ça ! », explique l’ancien défenseur de l’ASSE.

Articles liés