Accès direct au contenu

Foot - Mercato - AS Monaco

Mercato - AS Monaco : Une ancienne gloire du club milite pour la venue de Zidane !

Zinedine Zidane, Real Madrid

L’ancien gardien mythique de l’AS Monaco, Jean-Luc Ettori, estime que l’arrivée de Zinedine Zidane sur le banc de l’AS Monaco serait une opération parfaite pour le club du Rocher.

Depuis désormais plusieurs jours, Zinedine Zidane est annoncé du côté de l’AS Monaco, où le président du club de la Principauté, Dimitri Rybolovlev, l’aurait placé en tête de sa liste d’éventuels successeurs à Claudio Ranieri. Le champion du monde 1998 va-t-il sauter le pas ? Pour Jean-Luc Ettori, l’ancien gardien mythique de l’AS Monaco, la possible arrivée de l’adjoint de Carlo Ancelotti serait « un gros coup ».

« IL A TOUT CE QU’IL FAUT »

« Monaco est un peu spécialiste de ça. Arsène Wenger a été un jeune coach à Monaco et il est devenu ce qu’il est en partie grâce à son passage en Principauté. Puel y a débuté, Deschamps aussi. En termes d’impact, ce serait énorme, ce serait un gros coup. On peut supposer qu’il connaît le foot (sourire). Et il aurait sûrement l’intelligence de savoir bien s’entourer, parce qu’aujourd’hui, plus qu’un coach, ce sont des staffs qui sont à la manœuvre. Il a connu de grands coachs, il côtoie Ancelotti au quotidien cette saison, il a une expérience, c’est un compétiteur, il a une envie, il a tout ce qu’il faut. Il n’a pas encore été numéro un, il existe un risque, mais minime à mon sens », a-t-il ainsi conclu lors d’un entretien accordé à L’Equipe. 

« IL SERA UN TRÈS BON ENTRAÎNEUR »

Un avis complètement partagé par Michel Platini, le président de la FIFA, qui estime que Zinedine Zidane ferait un choix pertinent en rejoignant l’AS Monaco. « Si Zinedine a envie d'être entraîneur, c'est bien de commencer par Monaco, qui est un bon club doté de moyens. Il a passé un an avec Carlo Ancelotti au Real. Donc, il est prêt. S'il a envie de faire ce métier, il faut qu'il franchisse le pas. Et s'il veut s'occuper un jour de l'équipe de France, c'est mieux de commencer en club. Moi, je suis devenu directement sélectionneur, ce qui n'était pas la meilleure chose à faire, même si j'ai été heureux à ce poste. Je l'ai fait pour rendre service. J'en ai parlé un jour avec lui et je sais que Zinedine a envie de s'investir. Il a un nom, il est intelligent. Il sera un très bon entraîneur. J'ai toujours eu les meilleurs sentiments pour Zinedine. Certains ont fait courir la rumeur que j'étais jaloux. C'est faux et ridicule. Cela vient sûrement de personnes qui ne m'aiment pas beaucoup et qui ne me connaissent pas ».

Articles liés