Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Arsenal

Mercato - Arsenal/Chelsea : Wenger avait bien tenté sa chance pour Hazard !

Alors qu’Eden Hazard fait les beaux jours de Chelsea, Arsène Wenger, l’entraîneur d’Arsenal, a confié qu’il avait essayé d’arracher la pépite belge au LOSC il y a deux ans.

Depuis son transfert du LOSC vers Chelsea à l’été 2012, Eden Hazard n’a cessé de monter en puissance sur les pelouses de Premier League. Des prestations qui lui ont permises de devenir l’un des hommes clés des Blues, où il reste le principal fer de lance de José Mourinho. Alors que l’international belge est aujourd’hui annoncé dans le collimateur du PSG et du FC Barcelone, Arsène Wenger a indiqué qu’il avait bel et bien tenté sa chance sur ce dossier, mais qu'il n'avait pu s'aligner sur les 39M€ proposés par Chelsea aux Lillois.

« J’AI INVITÉ SON AGENT À LA MAISON »

Selon le tacticien alsacien, Eden Hazard a toutes les qualités requises pour devenir le meilleur joueur de la planète à court ou moyen terme. « Je le voulais absolument et j'ai même invité son agent à la maison. Le seul obstacle était financier. Chelsea a fait une offre et on n'a pas pu s'aligner. Toute l'Angleterre était derrière lui. Pour des joueurs bien précis, vous ne pouvez pas concurrencer certains clubs. Eden Hazard peut devenir aussi bon que Messi et Cristiano Ronaldo. À condition qu'il continue à progresser », a-t-il déclaré au micro de BeIN SPORTS, relayé par The Daily Mail.

ÇA CHAUFFE AVEC MOURINHO

Pour rappel, des tensions sont annoncées entre José Mourinho et Eden Hazard depuis plusieurs jours, notamment suite à la dernière déclaration de l’ex-Lillois. « Chelsea n'est pas fait pour jouer au foot, on est bon en contre, un peu comme le Real l’a fait contre le Bayern. » Des mots que n’avait évidemment pas manqué de commenter José Mourinho en adressant un tacle au Belge : « J’ai écouté l’interview. Les mots sont différents de ceux que certains médias ont rapporté. Ses paroles ont été transformées. Eden est le genre de joueur qui n’est pas mentalement prêt à regarder son latéral gauche. Il n’est pas à 100% prêt à se sacrifier pour l’équipe. Je ne suis pas content de ça. »

Articles liés