Accès direct au contenu

Foot

Stade Lavallois - Bruno Lucas : «Pour nous, Bpifrance est un label»

Club historique du football français, le Stade Lavallois tente de se reconstruire dans le championnat National. Un défi que souhaite relever Bpifrance en devenant partenaire de l’écurie mayennaise.

Les plus nostalgiques d’entre nous se rappellent des grandes heures du Stade Lavallois et des épopées européennes des années 1980. Depuis, les Tango ont évolué et tentent désormais de reconquérir le monde professionnel dans le championnat du National, pour lequel ils font partie des favoris pour la montée. Place forte du territoire mayennais, le Stade Lavallois et son ancrage régional ont de suite plus aux équipes de Bpifrance. Un partenariat naturel et engagé que la banque publique d’investissement soutien ardemment :  « Un club, c’est comme une communauté, explique Patrice Bégay, Directeur Exécutif et Communication Bpifrance Excellence, comme au Stade Lavallois, qui est un réseau local fort, engagé avec son modèle économique original et des entrepreneurs actionnaires du club. Devenir partenaire d’un club, c’est devenir partenaire d’un réseau. Mais ici, au Stade Lavallois, c’est devenir partenaire d’une communauté, d’une famille qui a pour objectif de toujours faire ensemble. Devenir partenaire du Stade Lavallois, c’est devenir un acteur territorial et s’associer à une équipe qui est en rêve général. C’est vivre une belle histoire sur un territoire où tout est possible et sur lequel il n’y a pas de petite équipe mais une équipe mayennaise ! »

« Nous ne sommes pas qu’un simple club de football »

Chef d’entreprise (Groupe Lucas) et président du conseil de surveillance du Stade Lavallois, Bruno Lucas est fier de pouvoir collaborer avec Bpifrance : « Ce partenariat, c’est tout d’abord un signe de reconnaissance de la part de Bpifrance. Nous parlons d’une banque fortement impliquée dans les territoires, mais également dans le monde du sport et dans l’alliance entre le monde de l’entreprise et celui du sport. Avoir été choisi par Bpifrance, c’est donc une marque de reconnaissance de notre projet, de notre travail et de notre modèle. Pour nous, c’est même un label et cela veut aussi dire que nous travaillons dans le bon sens ». Un travail qui demande de la patience, de l’énergie mais également de l’audace. Les Lavallois n’en manquent pas mais le réseau de Bpifrance ne sera pas de trop pour conquérir un territoire cher au cœur des Tango : « Le Stade Lavallois n’est pas qu’un seul club de football. Nous représentons l’ensemble d’une population et d’un territoire, que sont les Mayennais et les Lavallois. Dans un sens, ce club leur appartient symboliquement. Et nous voulons redevenir le phare de ce si beau département qu’est la Mayenne. Nous sommes le premier spectacle vivant du territoire et nous voulons vraiment retrouver ce monde professionnel pour offrir la meilleure représentation à notre public à chaque rencontre à domicile. Les résultats des derniers temps ne sont pas à la hauteur des attentes, nous en avons conscience, mais toutes nos forces concourent au rayonnement de notre département. Nous savons qu’un club qui dispose d’une bonne image valorise l’ensemble de son territoire. C’est notre objectif premier. Parce que nous aimons le football, mais aussi parce que nous aimons notre territoire. Nos partenaires ont tous compris que ce club était géré comme une entreprise. Mais ce milieu économique local, nous n’avons pas la prétention de pouvoir le toucher dans son intégralité. L’activité économique est telle qu’il y a des créations d’entreprises et de nouvelles énergies qui se créent. Avec l’expérience et le savoir-faire en matière de mise en relation de Bpifrance, nous avons espoir de pouvoir toucher ces entrepreneurs et de leur présenter notre projet, notre histoire, nos valeurs. Je suis certain qu’ensemble, nous pouvons mieux travailler et être un acteur encore plus important de notre territoire ».