Accès direct au contenu

Foot - Ligue 1

Taxe à 75 % : « Les Français ne comprendraient pas que le football soit exonéré »

Jean-Marc Ayrault

Au cœur de l’actualité du football en France, la fameuse taxe à 75% ne cesse de diviser la classe politique de gauche et les différents acteurs du ballon rond. Mais le gouvernement de François Hollande semble bien décidé à rester sur ses positions.

Alors que l’UCPF (le syndicat des clubs professionnels) a annoncé une grève générale des clubs de Ligue 1 le 30 novembre prochain afin de manifester contre la taxe Hollande à 75%, les langues se délient à ce sujet. Dans une interview accordée au média russe Kommersant, le premier ministre Jean-Marc Ayrault répond à l’ensemble des présidents de clubs.

« NORMAL DE FAIRE DAVANTAGE APPEL À LA SOLIDARITÉ »

« Les Français ne comprendraient pas que le football soit exonéré de cette taxe. Dans ces moments difficiles, il est normal de faire davantage appel à la solidarité de ceux qui ont le plus de moyens », explique le premier ministre, avant d’être imité par le président du groupe PS à l'Assemblée nationale, Bruno Le Roux : « Le Président doit dire aux présidents de clubs de foot qu'il faut qu'ils mouillent le maillot pour notre pays », explique ce dernier dans des propos relayés par Le Parisien.

RENDEZ-VOUS FIXÉ DANS L’APRÈS-MIDI

François Hollande s’entretiendra ce jeudi après-midi avec les présidents de la Fédération, de la Ligue du foot ainsi que six présidents de clubs afin de trouver une solution des plus arrangeantes sur ce sujet sensible : « Nous sommes tous sur des CDD et non des CDI. La rétroactivité pose un vrai problème par rapport à nos contrats. On ne peut pas bouger ces contrats », expliquait sur France 2 le président de l’UCPF, Jean-Pierre Louvel. Reste à savoir si les deux camps parviendront à trouver un terrain d’entente.

Articles liés