Accès direct au contenu

Issue inéluctable ?

Sarkozy veut le PSG au Stade de France !

Les dirigeants du PSG tardent à clarifier leur position au sujet du Parc des Princes. Si l’enceinte de la Porte d’Auteuil doit être rénovée en vue de l’Euro 2016, Paris envisage toujours un déménagement définitif au Stade de France. Nicolas Sarkoy y est favorable.

Nicolas Sarkozy a exprimé un avis tranché au sujet du Parc des Princes qui devrait déplaire à de nombreux supporters parisiens. Le président de la République, lui-même supporter du PSG, estime que le club parisien doit réaliser un déménagement définitif au Stade de France alors que celui-ci est seulement annoncé provisoire durant les travaux de rénovation en vue de l’Euro 2016.

« Je pense que le PSG doit définitivement déménager au Stade de France, martèle Nicolas Sarkozy dans Le Parisien. Un grand club, c’est 80 000 supporters sans problème. Combien y en a-t-il au Real Madrid ? Au FC Barcelone ? Le Parc des Princes, c’est formidable, j’y suis allé beaucoup depuis sa création. Pour nous, ça deviendra un peu notre madeleine de Proust. Mais il faut aller de l’avant. Au Parc, il n’y a pas de parking par exemple. J’aime beaucoup Tamim al-Thani. Je discute souvent avec lui. Il a 32 ans. Il est intelligent. »

Le Parc ne sera pas rénové ?
Nicolas Sarkozy, qui n’a jamais caché ses relations proches avec les propriétaires qataris du PSG, évoque une issue redoutée par la majorité des supporters parisiens. Le club de la capitale définitivement au SDF, les travaux de rénovation du Parc des Princes ne serait pas entamés et l’Euro 2016 ne compterait aucune rencontre à Paris. L’enceinte de la Porte d’Auteuil se retrouverait sans véritable raison d’être. Les deux clubs franciliens du Top 14 (le Stade Français et le Racing) disposeront bientôt de leur propre enceinte et aucun autre club de la région (Paris FC, Red Star) n’évolue assez haut dans la hiérarchie nationale pour prétendre au Parc.

Ce déménagement définitif contenterait aussi l’Etat qui n’aurait plus la subvention liée à l’absence de club résidant à verser au Stade de France, sans parler des économies liées à l’annulation des travaux de rénovation du Parc. Le SDF résoudrait aussi son problème de programmation qui deviendra plus important encore lorsque la Fédération française de rugby disposera de son propre stade. Financièrement, ce déménagement se comprend. En revanche, le PSG perdrait assurément une partie de son identité.