Accès direct au contenu

Mise au point

Roche Loffre de Sunderland est inesperee

Interrogé sur le plateau du Grand Forum d'Infosport, Alain Roche a fait le point sur la fin de mercato agitée du PSG. Romeyer, Payet et bien sûr Sessegnon n'ont pas été épargnés.

Sur Roland Romeyer qui l'accuse dans la presse

« Je n’ai jamais rappelé vendredi après-midi Dominique Rocheteau pour refaire une offre pour Payet. C’est de la démagogie totale de la part de M.Romeyer. Nous avons fait une proposition jeudi, qui a été refusée, et nous n’avons pas reformulé d’offre le vendredi. Il dit ça peut-être pour se faire bien voir des supporters, je ne sais pas. En tout cas, ce n’est pas élégant de sa part. Nous sommes très propres dans cette affaire. C’est sa parole contre la nôtre. »

Sur Dimitri Payet et son passage à Paris le dernier jour du mercato

« On ne lui a pas demandé de venir. Non, l’initiative qu’il a prise de ne pas aller au match est la sienne. Venir à Paris aussi. On n’a pas supporté l’attitude de Sessegnon pendant trois semaines, alors on ne va pas dire à un joueur de faire la même chose. Mais je n’ai jamais rencontré Dimitri Payet, jamais. On a essayé de le faire venir cet hiver, on verra au mois de juin ce qu’il se passera. On n’en est pas encore là… »

Sur Stéphane Sessegnon et son départ à Sunderland

« Quand vous avez un club qui fait une offre de 7 millions d’euros pour un joueur qui ne joue pas chez nous, vous êtes en droit de l’étudier et de l’accepter. C’est un bon acte de gestion mais ça nous handicape. On a été très surpris par l’offre qui est arrivée. C’est inespéré oui ! Tout le monde le souligne… Je ne pense pas qu’on ait perdu au change, vraiment pas. Il valait mieux qu’il s’en aille, il aurait mis une mauvaise ambiance dans le groupe. »

A lire aussi: L'entourage de Payet a menacé Romeyer