Accès direct au contenu

Foot - Ligue 1

Rennes - Alessandrini : « Contre le PSG, la moindre erreur se paye cash »

Romain Alessandrini, Rennes

Défaits à domicile par le PSG (3-1) à l’occasion de la 18e journée de L1, les Rennais nourrissaient quelques regrets après la rencontre malgré la supériorité de leur adversaire.

Assez nettement dominé par le Paris Saint-Germain à l’occasion de la 18e journée de Ligue 1, Rennes y a pourtant cru après la réduction du score de Romain Alessandrini. Mais les hommes de Laurent Blanc ont tenu bon et fini par tuer le suspense dans les ultimes secondes grâce au 12e but de la saison d’Edinson Cavani.

« LA DÉFAITE EST LOGIQUE »

Présent en conférence de presse après la rencontre, l’entraîneur rennais Philippe Montanier a reconnu la supériorité des Parisiens. « Paris mérite sa victoire, il a été supérieur, ce n'est pas un scoop. Mais on a forcément des regrets. A 2-1, on sentait qu'on n'était pas loin de ramener un point. Mais dans l'ensemble la défaite est logique, même si j'aurais aimé qu'on soit plus pressant à la fin. Mais les joueurs étaient fatigués car Paris a une qualité de possession de balle qui fatigue l'adversaire. On a payé cash nos petites erreurs, nos pertes de balle sur le premier et le troisième but. On n'a pas concédé énormément d'occasions, mais on n'en a pas eu beaucoup non plus. Le seul point positif, c'est que j'espère que cette défaite nous serve pour la suite, dans la gestion des émotions des jeunes joueurs notamment. »

« LE PSG EST AU-DESSUS DES AUTRES »

Même son de cloche du côté du buteur Romain Alessandrini. « On aurait pu se lâcher plus, se faire plus plaisir. C'est dommage, car on pouvait égaliser. On a beaucoup couru après le ballon, et donc ensuite c'était difficile d'avoir de la lucidité sur nos contre-attaques. Le PSG est au-dessus des autres, cela va être très difficile de les bousculer. Contre eux, la moindre erreur se paye cash. Nous, on essaie de se battre contre des équipes de notre niveau, comme Saint-Etienne. Ce n'est pas la folie niveau comptable, mais il y a eu beaucoup de changements à l'intersaison. Espérons que 2014 soit une meilleure année pour nous. »

Articles liés