Accès direct au contenu

Foot - Ligue 1

PSG : « Weah et Ronaldinho sont devenus Ballons d’Or, pas Zlatan Ibrahimovic »

Zlatan Ibrahimovic, PSG

L’une des attractions du Classico entre le PSG et l’OM sera sans aucun doute Zlatan Ibrahimovic, qui fait son retour à la compétition ce dimanche.

Sept semaines qu’on l’attend, le voilà de retour. Zlatan Ibrahimovic, la superstar du Paris Saint-Germain et de la Ligue 1 fera sans doute son come-back sur le terrain du Parc des Princes pour le grand choc face à l’Olympique de Marseille. Que peut-on rêver de mieux qu’un retour du serial-buteur des champions de France pour le Classico ? Car un Classico sans les plus grands acteurs de chaque équipe aurait un peu perdu de sa saveur. Le Suédois fera face à André-Pierre Gignac, qui lui a ravi sa place de meilleur buteur du championnat pendant son absence.

« IL EST EN TRAIN DE MARQUER L’HISTOIRE DU PSG… »

Pourtant si rien ne semble résister à Zlatan Ibrahimovic, plusieurs titres manquent encore à son palmarès. Comme la Ligue des Champions, compétition jamais remportée par l’attaquant suédois… comme le Ballon d’Or. « Il a flambé dans tous les clubs où il est passé. Il met son coup de tampon partout où il a joué » a confié Luis Fernandez, ancien coach du Paris Saint-Germain, dans les colonnes du Parisien. « J'ai entraîné Weah et Ronnie, ils sont devenus Ballons d'or, pas Zlatan. Il est en train de marquer l'histoire et son empreinte est réelle. Comme pour les autres. Mais je suis tellement admiratif de tous que je ne peux pas en détacher un parmi Raï, Susic, Weah, Ronnie, Pauleta, Dahleb, Ibra ».

« AVANT ZLATAN IL Y AVAIT DES JOUEURS FANTASTIQUES AU PSG »

L’ancien coach parisien n’est pas le seul à égratigner quelque peu l’idole Zlatan Ibrahimovic, puisque Jérôme Rothen, lui aussi ancien de la maison, assure qu’il y avait des grands joueurs au PSG avant son arrivée. « Il fait incontestablement partie du top 5. Mais contrairement à ce qu'il a dit, avant lui, il n'y avait pas rien à Paris » assure l’ancien milieu de la capitale. « Il y a eu des joueurs tellement fantastiques. Enfant, j'ai vu jouer Susic. C'était merveilleux ce qu'il faisait. Il était certainement le meilleur joueur du PSG des années 1980. Comme Raï l'était dans les années 1990 et comme Ibra l'est depuis le début du siècle ».

Articles liés