Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG : Quand Pierre Ménès pointe du doigt ce « mal récurrent » dont est atteint le PSG…

Marco Verratti, PSG

Le PSG a fait match nul sur la pelouse de Monaco dimanche et n’a pas totalement convaincu Pierre Ménès, qui s’est exprimé sur les maux du club parisien. 

Le PSG a concédé dimanche soir le match nul sur la pelouse de Monaco pour le compte de la 27e journée de Ligue 1 et n'a pas profité pas du faux-pas de l’OL pour reprendre la première place de Ligue 1. Selon Pierre Ménès, via son blog, le club de la capitale serait atteint d’un « mal récurrent ».

« Ce mal récurrent qui s’appelle manque d’efficacité »

« En soirée, on a eu droit à un match qui a donné lieu à des désaccords quant à sa qualité. Perso, je me suis souvent ennuyé plus qu’hier soir cette année en Ligue 1, surtout avec Monaco. Il faut reconnaître que le carrosse de Ligue des Champions est redevenu citrouille de Ligue 1 avec cet ASM qui ne s’est donc procuré aucune occasion en 90 minutes de jeu. Et qui aurait dû perdre ce match par au moins deux buts d’écart si le PSG n’était pas atteint par ce mal récurrent qui s’appelle "manque d’efficacité" », estime Pierre Ménès.

« La maladresse de Lavezzi, Cavani et Pastore »

« Passe encore que Paris ne marque qu’un seul but à Lyon ou face à Chelsea, avec un Lopes et un Courtois en feu. Mais hier soir, Subasic n’a pas eu grand-chose d’exceptionnel à faire. La maladresse de Lavezzi, Cavani et Pastore a empêché les joueurs de la capitale de concrétiser leur très nette domination dans le jeu. Au bout du compte, ça fait un point qui leur permet de se rapprocher à un point de Lyon et d’en prendre trois d’avance sur l’OM. Mais c’est encore une occasion ratée de prendre la tête », insiste-t-il.

Articles liés