Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Polémique : «Mbappé ? Il est rare de voir Messi ou Cristiano Ronaldo dégoupiller»  

L’excès de colère de Kylian Mbappé lors du match contre Nîmes le week-end dernier le place loin de Lionel Messi et Cristiano Ronaldo selon Bixente Lizarazu.

Sacré champion du monde avec l’équipe de France cet été, Kylian Mbappé a surfé sur sa bonne dynamique au sein du Paris Saint-Germain. L’attaquant français a participé au bon début de saison du club de la capitale en marquant à 4 reprises. Il s’est aussi distingué par son coup de sang lors de la rencontre face à Nîmes où il été expulsé en fin de match après un tacle dangereux de Téji Savanier. Un excès de colère qui ne le met pas au niveau de Lionel Messi ou Cristiano Ronaldo, selon les propos de Bixente Lizarazu.

« Il est très rare de voir Messi ou Ronaldo dégoupiller »

« À Nîmes avec le PSG, la faute de Téji Savanier était grossière, mais Kylian a voulu se faire justice lui-même et s’est fait expulser. On peut le comprendre, mais la conséquence, ce sont trois matchs de suspension qui pénalisent lourdement son club. Il s’est expliqué sur sa réaction avec beaucoup de sérénité, c’est bien, mais il a donné les clés d’une possible baille émotionnelle. Quelle aubaine pour un défenseur qui aura donc intérêt à jouer viril face à Mbappé pour le faire sorti du match… Imaginons une expulsion en quarts de finale d Ligue des champions, qui le priverait d’une demi-finale ! Les plus grands joueurs du monde doivent apprendre à gérer ces situations, soit en contrôlant mieux leurs émotions, soit en mettant tout le monde d’accord par leur talent balle au pied. Neymar est un exemple intéressant. Il a un jeu lui aussi très frontal, très dribbleur. Il est victime de beaucoup de fautes. Sa parade, c’est d’exagérer la faute de l’adversaire par des roulades sans fin… C’est une méthode qui ne paraît pas bonne, car elle énerve à la fois les adversaires, les arbitres voire les supporters. Les moqueries dont il a été victime durant la Coupe du Monde en témoignent. En revanche, je trouve que Messi et Ronaldo ont trouvé la distance. Il est rare de les voir sortir du match ou dégoupiller. », analyse Bixente Lizarazu dans sa chronique pour L’Équipe.

Articles liés