Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Polémique : L’énorme mise au point de Didier Deschamps pour Adrien Rabiot

Alors qu’Adrien Rabiot est écarté de l’équipe de France depuis la Coupe du monde, Didier Deschamps a tenu à être très clair concernant le joueur du PSG.

Refusant son statut de suppléant pour la Coupe du monde, Adrien Rabiot doit désormais en assumer les conséquences. En effet, depuis le sacre de l’équipe de France en Russie, le joueur du PSG n’est plus appelé par Didier Deschamps. Alors qu’une entrevue entre Rabiot et Noël Le Graët, président de la FFF, est prévue avant la fin de l’année, le sélectionneur des Bleus a envoyé un message très fort au Parisien.

« J’ai l’impression que vous me parlez d’un joueur qui a été très bon avec la France »

« Rabiot reviendra-t-il en équipe de France en 2019 ? J’arrive pas lire la question d’ailleurs. Je vais finir par le dire, ça va être repris, je vais faire le buzz mais ce n’est pas grave. On me pose évidemment très régulièrement la question. Je ne me ferme pas la porte, mais j’ai l’impression que vous me parlez d’un joueur qui a été très bon avec la France. Si c’est le cas, regardez ses 5 matchs. Je n’enlève rien à la qualité de Rabiot, ce qui peut faire au PSG, mais si depuis un certain temps c’est compliqué pour lui et sur le terrain et apparemment en dehors, mais ce n’est pas mon histoire. Ca le regarde lui, son entraîneur et son club. Mais on ne parle pas d’un joueur qui a fait des performances de haut niveau à chaque fois qu’il a été avec nous. A France vit, j’ai appelé d’autres joueurs qui ont répondu à mes attentes. Dernièrement, j’ai appelé Ndombele qui a répondu aussi. Il y a de la concurrence. Je ne fais pas de fixation. Ce n’est pas une punition pour une punition. Je ne vais pas aggraver la situation il ne faut pas minimiser la situation qu’il a prise. On parle de l’équipe de France. Ce que représente ce maillot et la décision qu’il a prise… il y a toujours des choses plus graves, mais si on regarde le message que je porte aux joueurs, avoir cette attitude-là, non. Maintenant, ce n’est pas une sanction. J’étais bien obligé d’accepter sa décision, ça a des conséquences pour lui et vis-à-vis du groupe. On s’est reparlé depuis ? Non. J’ai fait en sorte d’avoir une communication avant, ça n’a pas été possible. Depuis non plus. L’équipe de France n’est pas à personne. C’est le groupe. Le groupe est toujours au-dessus », a annoncé Didier Deschamps dans une émission prochainement diffusée par BeIN Sport.

Articles liés