Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Polémique : Nouvelles précisions de taille sur l'affaire Al-Khelaïfi !

Le Parisien apporte des précisions sur les reproches faits à Nasser Al-Khelaïfi dans l’affaire de corruption. 

Le 25 octobre dernier, Nasser Al-Khelaïfi était entendu dans le cadre de suspicions de corruption concernant l’attribution des droits TV de deux Coupes du monde. Ce dernier semblait confiant à l’issue de cette audition comme l’expliquait son avocat, Me Grégoire Mangeat : « Cette audience d’instruction a eu lieu aujourd’hui, dans un climat dont on peut dire qu’il a été extrêmement serein ». Le Parisien apporte des précisions sur ce que serait reproché à Al-Khelaïfi. 

Pas de nouvelle audition prévue pour Al-Khelaïfi

Après six mois d’enquête, la justice suisse soupçonne Nasser Al-Khelaïfi d’avoir utilisé deux moyens de corruption. Il aurait dans un premier temps offert une montre de la marque Cartier d’une valeur comprise entre 10 000 et 20 000€. Jérôme Valcke aurait avoué avoir reçu un cadeau de ce type, mais les avocats de Nasser Al-Khelaïfi démentent formellement que ce cadeau est à l’initiative de leur client. Dans un second temps il aurait mis à disposition une villa à Valcke. Cette demeure aurait été achetée par un « ami de 20 ans » d’Al-Khelaïfi, qui aurait prêté de l’argent à ce dernier pour acquérir la maison. Me Marc Bonnant avocat du président de BeIN Medias explique que : « Quelques jours après notre audition du 25 octobre, nous avons produit des pièces à la justice suisse qui démontrent à la fois l’existence de ce prêt et le fait que cette somme d’argent a bien été remboursée à Nasser par son ami, via une société qatarienne immatriculée au registre du commerce de Doha ». L’avocat de Valcke estimerait de son côté que son client a payé lui-même la location de cette Villa. Le Parisien annonce également que « l’ami de Nasser » sera entendu prochainement, mais qu’aucune nouvelle audition n’est prévue pour le président du PSG. 

Articles liés