Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Polémique : «Aurier ? Ce genre de choses en public, c’est d’une bêtise incroyable !»

Alors que Serge Aurier est toujours dans l’œil du cyclone après ses déclarations-chocs, Bernard Pivot avoue qu’il ne comprend pas le comportement de l’Ivoirien, tout en restant assez circonspect sur le terme « fiotte ».

« Zlatan, il met des coups de pression ? T’es malade ? Regarde ma gueule, tu penses qu’il peut me mettre un coup de pression ? Il vient de je sais pas où, mais nous on vient de Sevran (…) C’est une bête, mais t’inquiète pas qu’avec nous, il fait pas le relou. C’est une gentille bête. Trapp ou Sirigu ? Trapp. Sirigu, il est guez (NDLR : « Nul ») frère. Laurent Blanc, c’est une fiotte ! ». Voici en résumé les déclarations lancées par Serge Aurier sur l’application Périscope. Le latéral droit du PSG ne connaît pas encore sa sanction, mais pourrait être transféré cet été. Pour Bernard Pivot, homme de lettres, l’Ivoirien est allé trop loin.

« Je n’ai pas eu la patience de tout écouter »

« Je n’ai pas eu la patience de tout écouter. Je me suis contenté d’extraits. Quand on est avec des amis, il peut arriver qu’on se laisse aller à utiliser des mots vulgaires. Mais là, dire ce genre de choses en public, c’est d’une bêtise incroyable ! Comment un joueur aussi intelligent sur le terrain peut-il l’être aussi peu dans la vie ? », estime Bernard Pivot dans les colonnes de France Football

« Aurier n’est pas au courant des mœurs de ses contemporains »

« "Fiotte" ? Mais qu’est-ce qu’il a voulu dire avec ça ? Que Laurent Blanc manquait d’autorité devant son groupe ? Donc que les homosexuels n’auraient pas d’autorité ? Qu’est-ce que c’est que ces bêtises ? Je crois qu’Aurier n’est pas au courant des mœurs de ses contemporains. Il faut insister sur l’école et sur les cours de civisme et de morale. Ces gens-là ont de vraies responsabilités vis-à-vis des jeunes. Ils doivent faire attention à leurs propos », admet également l’homme de lettres.

Articles liés