Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG/OL : Quand Aulas défend le PSG pour le fair-play financier !

Nasser Al-Khelaïfi & Jean-Michel Aulas

Alors que le PSG a été sanctionné dans le cadre du fair-play financier, Jean-Michel Aulas, le président de l’OL, a défendu le club de la capitale.

Pourtant habitué aux grandes manœuvres sur le marché des transferts depuis l’arrivée de QSI, le Paris Saint-Germain, sanctionné par l’UEFA dans le cadre du fair-play financier, n’était pas autorisé à recruter librement cet été. Interrogé par OLTV en marge du déplacement de l’Olympique Lyonnais dimanche au Parc des Princes, Jean-Michel Aulas est monté au créneau pour défendre le club parisien.

« DEUX ASPECTS CONTRADICTOIRES DANS LE FAIR-PLAY FINANCIER »

« Il y a deux aspects qui semblent un peu contradictoires. Le FFP vient empêcher un certain nombre d'investisseurs d'investir à perte et de creuser des écarts qui sont rédhibitoires. Par contre, l'investissement du PSG peut être considéré comme ce qu'on fait un certain nombre de clubs auparavant comme le Real Madrid, Manchester United ou le FC Barcelone », a justifié Jean-Michel Aulas.

« LE PSG REVENDIQUE AUSSI LE DROIT DE POUVOIR GRANDIR »

« Ces derniers ont eu la chance d'évoluer dans des championnats qui ont des droits télé très supérieurs à la France et puis d'avoir la propriété de leur stade très tôt, a ajouté le président de l’OL. Ils ont donc aujourd'hui des actifs et des revenus qui sont très supérieurs aux clubs français. Le PSG revendique aussi le droit de pouvoir grandir... »

Articles liés