Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Malaise : Thomas Tuchel répond à Kylian Mbappé !

Alors que Kylian Mbappé n’a pas hésité à pointer du doigt le comportement de ses coéquipiers, Thomas Tuchel estime au contraire que la défaite à Lille (1-5) montre à quel point la mentalité des Parisiens a été extraordinaire jusque-là.

À Lille, le Paris Saint-Germain a sombré alors qu’un nul suffisait aux Parisiens pour assurer le titre en Ligue 1 (1-5). Une défaite qu’a expliquée Kylian Mbappé à chaud par un manque d’implication. « On doit jouer avec plus de personnalité et c'est un de nos défauts. Il va falloir vite corriger ça. Non, non, non, il ne faut pas aller chercher trop loin des fois à parler de club ou de je ne sais quoi. Le foot se joue sur un terrain. Aujourd'hui, on a joué comme des débutants », confiait-il après le match en conférence de presse. Une sortie qui a déplu à Thomas Tuchel. Présent au micro de Canal+ quelques minutes après la rencontre, le technicien allemand a donné une tout autre explication assurant qu’avec un effectif décimé, le PSG ne pouvait pas espérer mieux. À force de tirer sur la corde, elle a cédé.

«Ce match aujourd'hui montre la mentalité extraordinaire jusqu'à ce point»

« Non, ce n'est pas comme ça, c'est trop facile. On a contrôlé, fait un bon match pendant la première mi-temps. On a marqué quatre buts : un pour Lille et trois pour nous, dont deux hors-jeu. Je pense que Lille n'a pas eu d'occasions en première mi-temps et on a eu la possibilité de marquer le deuxième but avec Thilo Kehrer. Mais après leur deuxième but et à 10 joueurs, c'est devenu très compliqué... On a joué aujourd'hui avec Moussa Diaby, il a fait deux entraînements, ce n'est pas possible qu'il soit avec nous ! Thilo Kehrer est malade normalement, ce n'est pas possible qu'il soit avec nous et il doit jouer, car nous ne sommes encore que 15 joueurs, pour la dixième fois cette fois ! Ce n'est pas possible d'avoir que 16 joueurs (de champ), ce n'est pas comme ça. Ce n'est pas possible. Cette défaite montre autre chose, elle montre une autre personnalité. Tout le monde croit que c'est normal que Juan Bernat joue en 10, à gauche, au milieu... Tout le monde dit que c'est normal, car on gagne, on gagne, on gagne, mais ce n'est pas normal ! C'est complètement l'inverse et ce match aujourd'hui montre la mentalité extraordinaire jusqu'à ce point. Mais c'est trop maintenant. Sans Marquinhos, sans Thiago, avec Thilo malade, c'est trop ! Lille est une équipe fantastique et on doit avoir de la qualité si on veut gagner ici. On doit être en forme, avec les joueurs, cela doit être un challenge avec eux, mais pour ça, on a fait un bon match, mais c'était super compliqué à 10. »

Articles liés