Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Malaise : Les vérités de Kylian Mbappé sur les critiques !

Durant sa première saison sous le maillot du PSG, Kylian Mbappé a dû faire face à plusieurs critiques. Des détracteurs évoqués par celui qui est actuellement en Russie avec la France.

L’été dernier, courtisé par les plus grands clubs européens, Kylian Mbappé a finalement posé ses valises au PSG. Attendue au tournant compte tenu de son prix de 180M€, la nouvelle coqueluche du football français a répondu présente aux côtés de Neymar et Edinson Cavani. Cependant, durant cette première saison avec le PSG, Mbappé a également dû faire face à certaines critiques lors de certains passages à vide. Mais pas de quoi déstabiliser le principal intéressé.

« Les critiques, c’est normal quand tu joues dans un grand club »

Dans un entretien accordé à L’Equipe ce vendredi, Kylian Mbappé est donc revenu sur les critiques rencontrées au PSG. L’international français a alors confié à ce sujet : « Les critiques, c’est normal quand tu joues dans un grand club. Si tu ne veux pas être critiqué, tu ne signes pas dans un grand club. On parle de nous tous les jours, et on ne peut pas dire tous les jours que le PSG est merveilleux, extraordinaire. Quand ça ne va pas, il faut le dire aussi. Après, cette saison, elle est satisfaisante. Bien sûr, on peut faire mieux au niveau européen, que ce soit au niveau personnel ou collectif. Mais j’ai gagné des titres, j’ai impacté sur ces titres et j’ai de bonnes statistiques, sachant que j’ai les deux monstres à côté. C’était une première saison encourageante. Mais c’est sûr qu’il faudra faire mieux la saison prochaine pour poursuivre la progression. Est-ce que le poids de mon transfert et mon salaire occulte mon âge ? (Il rigole.) C’est normal, c’est justifié ! Tu ne peux pas combattre ça ! Il faut changer de métier si tu ne peux pas accepter les critiques. Il faut arriver à dire à ceux qui te critiquent : vous me critiquez ? Je vous donne rendez-vous samedi ! Et si, le samedi, tu marques, on ne te critique plus. Mais si tu ne marques pas le samedi d’après, ce sont eux qui gagnent, et ils ont le droit de te critiquer le dimanche ! Je prends le foot comme un jeu. Le jour où ça ne sera plus le cas, je n’y jouerai plus ».

Articles liés