Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Malaise : «Il va vraiment falloir qu’Unai Emery prenne ses responsabilités»

Bien que l’affaire semble s’être réglée en interne, Damien Degorre estime que c’est Unai Emery le responsable de l’affaire du penalty.

Depuis plusieurs jours, l’épisode du penalty que se sont disputé Edinson Cavani et Neymar fait beaucoup parler. De nombreux acteurs du foot se sont exprimé cherchant tour à tour à désigner un responsable, et pour Damien Degorre, journaliste de L’Équipe, aucun doute possible, c’est à cause d’Unai Emery qui n’a pas su trancher et désigner fermement le tireur numéro un durant la causerie d’avant match comme il l’explique dans une vidéo publiée sur lequipe.fr.

« Laurent Blanc désignait le tireur numéro un pendant ses causeries »

« Je suis désolé, mais ça aurait pu être évité si Unai Emery avait dit lors de sa causerie précédent le match : qui était le tireur de penalty. Il ne l’a pas fait, il en avait l’occasion. Ce problème avait déjà eu lieu lors de PSG/Saint-Étienne, il y avait déjà eu une petite échauffourée sur le terrain, Neymar souhaitant tirer le penalty, Cavani refusant de lui laisser le ballon. Voilà, c’était l’occasion de régler le problème. Laurent Blanc par exemple, qui avait sans doute d’autres défauts, mais dans toutes ses causeries, il désignait le tireur numéro un et celui qui le remplaçait si le tireur numéro un n’était pas en mesure de frapper. Unai Emery aurait dû faire la même chose. Zinédine Zidane l’a dit, ça vaut pour le Real Madrid. Je suis convaincu que si les choses avaient été claires dès le départ, si l’entraîneur avait été un vrai manager, ce problème n’aurait pas eu lieu. Il n’est pas trop tard, on en est qu’au début de saison mais il va falloir vraiment qu’Unai Emery prenne ses responsabilités. »

Articles liés