Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Malaise : «Contrairement à Zidane, Unai Emery n’a pas su réagir…»

Malgré son ouverture du score, le Paris Saint-Germain s’est incliné 3 buts à 1 face au Real Madrid mercredi. Pour Fernando Morientes, Unai Emery est le principal fautif de ce faux pas.

Unai Emery est au centre de toutes les attentions depuis mercredi. Que ce soit pour l’annonce de son onze de départ ou de la non-titularisation de son habituel capitaine au Paris Saint-Germain, Thiago Silva. Emery a clairement effectué des choix pour ce 1/8ème de finale aller de Ligue des champions face au Real Madrid (3-1), mais ce sont les changements opérés par l’entraîneur parisien pendant le match qu’il aurait mal négocié. En effet Fernando Morientes affirme qu’Unai Emery a perdu la bataille tactique face à Zinedine Zidane, réduisant fortement les chances de victoire parisienne.

« Les coachs sont là pour trouver des solutions »

«Tactiquement, la clé était dans le double changement de Zidane, en incorporant Asensio et Lucas Vázquez. Un double changement qui a dynamisé. Les coaches sont là pour préparer les matches et trouver des solutions. Zidane savait très bien lire le match avant et pendant la rencontre. Il avait raison de parier sur Isco au milieu de terrain et il avait aussi raison quand il s’agissait d’étudier des alternatives. Au contraire de Zinedine Zidane, Unai Emery n’a pas su réagir ni fermer le match. La sortie de Cavani m’a surpris. En le remplaçant, il a renforcé son assise défensive sur le papier, mais, paradoxalement, il a commencé à perdre cette première manche des 8es de finale. Sur la fin du match, la partie décisive, on a vu un PSG miné par les circonstances. C’est que le PSG, qui se balade en Ligue 1, n’est pas habitué à affronter un adversaire de sa qualité, voire supérieur et très ambitieux. En France, il affronte des équipes qui, à partir de la 60e minute, baissent le pied au niveau physique et qualitatif ». a lâché Morientes à Mundo Deportivo.

Articles liés